#29028
AvatarEnvole
Participant

Hello @bzo, j’ai commencé à te répondre un peu sur l’autre fil !
Il se trouve que mon apothéose de ce matin était en fait avec le G-Rider en position vibrante (j’adore ça), et toute en masturbant mon entrejambe comme une femme avec son clitoris et l’entrée de son vagin, donc une pratique très très différente de la pure stimulation prostatique !!!
Je sais que personnellement j’aime beaucoup la double stimulation prostatique, par devant à l’extérieur, et par derrière à l’intérieur.
Quand au Metal Wand, j’introduis soit le petit soit le gros bout selon l’envie, en général je commence par le petit, j’aime beaucoup me masturber l’entrée du vaginus avec le petit bout, en plus quand il est à l’intérieur, il m’arrive aussi de faire pivoter le Metal Wand pour faire progresser le bout vers l’entrée du colon, ce qui me permet d’explorer les possibilités de plaisir jusque là, qui sont assez grandes chez moi (j’ai un peu l’impression d’arriver au deep spot féminin…on n’est pas loin non plus derrière le chakra sacré, ou deuxième chakra, ou chakra du plaisir, qui le chakra le plus énergétique chez moi…situé entre le nombril et le pubis…)
Puis ensuite quand je veux plus stimuler la prostate, je retourne le Metal Wand pour introduire le gros bout, qui a un effet plus fort sur ma prostate, dont je pense à l’usage qu’elle est assez paresseuse par rapport à celles de la plupart des garçons qui publient ici…(est-ce dû à mon faible taux de testostérone ? peut-être…)
toujours est-il que quand le gros bout est introduit, l’avantage est que l’objet a beaucoup moins de chances de sortir tout seul, donc je peux vivre avec, faire des choses, tout en stimulant de l’extérieur par tous les muscles internes…
Personnellement je ne vis pas les contractions automatiques, mais par contre à chaque stimulation musculaire, ça me fait beaucoup de bien au cerveau, et à tout le corps, ça m’envoie des ondes de bonheur dans tout le corps, je pense parce que la femme que je suis a une grande soif de ressentir des choses en soi…En fait plus je porte le Metal Wand, et plus je me sens femme, pénétrée, mais par un objet réactif, et sa grosse boule est assez active sur ma prostate, c’est comme si elle était en dialogue permanent avec la femme que je suis…
Il faut dire que je travaille pas mal la chose récemment, cette nuit je l’ai gardée toute la nuit, et à chaque fois que je me réveillais, je la sentais en moi, j’adorais cette impression…
Voilà, c’est que je vis en ce moment !!!