#29133
bzobzo
Participant

ben voilà, il faut croire que c’était le bon moment,
que j’étais enfin prêt, techniquement et mentalement,
j’ai fait enfin une vraie séance au lit,
certes pas très longue, une petite demie heure
mais cela n’avait plus rien à voir avec mes micro-séances

j’en sors à l’instant, j’essaie de rassembler mes esprits
tellement je suis encore ébloui et heureux,
heureux comme un enfant qu’on a fait entrer dans une caverne plein de jouets,
« tiens tout cela, c’est rien que pour toi, sers-toi! »

pas d’orgasme mais des perspectives telles entrevues, ressenties,
des sensations d’une richesse et d’une nouveauté, d’une puissance,
j’avais l’impression d’être Christophe Colomb posant le pied sur le nouveau continent

d’abord il y a eu quelques longues minutes de préliminaires
mais pas beaucoup finalement,
ma technique est vraiment bien au point désormais,
assez rapidement chaque mouvement de va et vient entre mes jambes
était ressenti de plus en plus puissamment,
la sensation de faire l’amour était de plus en plus fort, de plus en plus irrésistible,
je gémissais très fort, j’étais divinement pénétré,
après quelques minutes, je sentais tout bien dans ma chair,
la richesse et les variations des mouvements de cette queue fictive en moi,
me rendait de plus en plus fou,
mon bassin s’emportait

le terrain de jeu s’agrandissait à vue d’oeil,
ce lit était en train de devenir immense, sans fins,
une steppe, je galopais librement, aucune barrière d’aucune sorte à l’horizon,
je me laissais aller à toutes mes envies de gestes, de mouvements,
aucune limitation, il n’y a plus qu’à se laisser danser par le désir,
se laisser aller au gré du plaisir,
je sentais la musique en moi, elle me portait, elle m’emportait,
la partition était grande ouverte

quel royaume vient de s’ouvrir à moi, c’est divin,
j’ai entrevu l’océan et le ciel devant moi,
le travail des rames va être délicieux
car à tout instant je pourrais me métamorphoser en nef volant sur les flots,
la magie vient de monter encore d’un sacré cran,
on n’est jamais au bout de ses surprises

je vais y retourner d’ailleurs
maintenant que j’ai réussi une fois,
cette fois j’ai la clef et la serrure
et même si je tâtonne encore pour les réunir