#29188
JieffeJieffe
Participant

Bonjour @Epicture

Si je comprends bien, la houle est revenue?

La butée périnéale m’a déjà procuré un grand plaisir, une fois en particulier. Mais je ne parviens plus à retrouver cette sensation. C’était avec l’Helix me semble t’il. En revanche, elle ne m’a jamais procuré de douleur.
Je ne cherche plus à me situer sur la carte au trésor parce que je ne m’y retrouve pas facilement. Je peux valider certains points alors que je ne valide pas des points précédents. J’ai finalement décidé de ne pas y attacher d’importance. Seul le plaisir que je ressens et que je parviens à me procurer m’importe, et de savoir que je suis au point X ou Y n’a pas d’importance à mes yeux.
Je sais ce que je vis, et je sais ce que je cherche: le super O’, des orgasmes à gogo tous plus puissants les uns que les autres… 🙂

Les contractions involontaires que j’ai sont généralisées à tout le corps mais sont totalement incontrôlable

C’est aussi mon cas. Disons que je n’ai pas de contractions involontaires comme on peut le lire sur le traité ni dans les témoignages. Mon anus ne palpite pas, mais quand le plaisir s’emballe, j’ai bel et bien des contractions anales, plutôt puissantes et maintenues, et des spasmes de mon rectum je pense, certainement des muscles PC aussi, et dans la région de mon pubis ou au dessus (abdominaux je pense). Mais oui, j’ai aussi des contractions un peu partout dans le corps, abdominaux et cuisses principalement.

Ce qui pour résumer est déjà assez formidable

Je trouve aussi.

Et je suis complètement d’accord avec la fin de ton message. L’écoute de son corps est primordiale, pour la recherche du plaisir prostatique, mais pas seulement. Nous conscientisons trop, intellectualisons trop, très certainement pour se démarquer de l’animal, mais nous sommes des animaux. À ce titre nous avons un instinct, un inconscient que nous cherchons sans cesse à faire taire, à réduire à néant, mais il sait plein de choses. En faisant attention aux signaux que nous envoie notre corps et en laissant faire cet instinct, nous avons beaucoup à gagner.

Bon cheminement @Epicture