#29249
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Et bien ce qui est dit et répété ici semble se confirmer, le plaisir prostatique n’est pas linéaire. J’ai fait hier soir ce que je pense être ma meilleure séance jusqu’ici…. Wahou, 1/2 heure à 3/4 d’heures de plaisir intense. En fait, je n’ai pas des orgasmes, j’ai un orgasme de 1/2 heure à 3/4 d’heure. Le temps qui passe efface un peu les mémoires, et il est difficile de comparer une séance récente avec une séance plus ancienne, mais je dirais vraiment que j’ai franchi hier soir une nouvelle étape. J’étais pourtant fatigué, mais avant de sombrer totalement dans le fond de mon lit, dans un excès de courage, j’enfourchais Junior que j’avais délaissé quelques temps au profit de Lulu (l’hélix) et de la Grosse Berta (le progasm). Et bien mon dieu, quel diablotin celui là…. Whaaa, il m’en a fait voir de toutes les couleurs se petit diable, un bon petit diable. Vraiment je l’aime beaucoup. L’helix est très mobile et très subtil, j’aime beaucoup ses caresses. Le progasm ne fait pas dans le détail, c’est un véritable bucheron, un peu trop pour moi. Il est là et bien là. Le Junior les réconcilie un peu, et vraiment j’aime beaucoup.
Bref, techniquement, voilà aujourd’hui ce que je peux dire des différents masseurs en ma possession, et ceci grâce à bzo que je remercie sincèrement une fois de plus.
Techniquement également, j’ai provoqué le plaisir un peu différemment hier soir. J’étais donc très fatigué, j’ai commencé par quelques respirations comme j’ai pu les décrire, et je me suis caressé le corps avec un linge comme j’ai pu également déjà le décrire. Le plaisir est monté moins vite qu’habituellement, mais je me rends compte qu’il était présent que je n’en avais pas encore vraiment conscience.
Bref, une fois que la mèche a été allumée, le brasier a pris et c’est un beau feu de joie auquel j’ai assisté. Je n’ai pas atteint le super O’, mais je lui ai je pense vraiment vu le dos de près…. Cours toujours, je te rattraperai!!!
Deux choses je pense qui peuvent ralentir ma progression: encore quelques pensées automatiques qui détournent mon attention. Allez savoir pourquoi, mais de temps à autre me viennent des pensées qui n’ont absolument rien à voir. Cependant, elles se font de plus en plus rares et je parviens plus facilement à les chasser. L’autre chose est de me lâcher. Mes (mon) orgasme me reste bloquer dans la gorge, et je sens bien qu’il veut s’exprimer. Ma gorge est prête à exploser tant il tente de forcer le passage. Je suis obligé de me mettre la tête dans le coussin, et même de le mordre comme hier soir. En dehors de toutes considération vocalistique, je pense que tu as raison Andraneros (il me semble que c’est toi qui l’a dit, ou bzo, je ne me souviens plus très bien), cela traduit le fait que je suis inquiet de faire trop de bruit, et donc que je me contrôle.
Je verrai comment je peux gérer ça, mais en attendant, je dois pouvoir dire aujourd’hui que je continue ma progression. Si ce que nous avons écrit dans les précédents messages est vrai, alors j’ai franchi hier soir une nouvelle marche, et donc les autres vont suivre.
Je ne pouvais plus me calmer. Je voulais reprendre mon souffle, me reprendre un peu de temps en temps, mais je ne pouvais pas, mon corps réclamait et comme c’est lui qui pilote… J’ai réussi à faire une pause au bout d’1/2h ou 3/4 d’heure, je n’ai pas chronométré, mais ce doit être de cet ordre. Je voulais continuer mais j’étais épuisé, j’ai décidé de récupérer.
Enfin bref, vous l’aurez compris, excellente séance hier soir!!!

bzo

à partir d’un moment j’ai senti le plaisir pouvait m’entraîner dans une direction,
je me suis laissé faire car c’est par là qu’il semblait le plus envoûtant,

Oui, mais dans un premier temps, si j’ai bien compris, ce n’est pas ce que tu recherchais. Tu as découvert qu’une voie était possible, et en l’exploitant, tu as découvert où elle te menait.
J’ai bien l’intention également de suivre ce chemin lorsqu’il se présentera à moi.

Andraneros

Il est apparu « à l’insu de mon plein gré »

Oui, c’est l’idée. Tu ne cherches rien en particulier, et tu ramasses ce que tu trouves en chemin. De toute façon, je suis persuadé aujourd’hui que c’est quelque chose que tu ne peux pas provoquer. J’ai bien essayé brièvement de le cultiver, mais je me suis vite dit que cela ne servait à rien. Beaucoup d’Anerosien ont découvert cette nouvelle sensibilité, il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas de même pour moi. Mais cette découverte se fait au fil du temps semble t’il, et il faut un peu de pratique après rewiring pour y arriver, d’après ce que j’ai pu lire.

ce changement ne détruisait pas ce que j’étais mais au contraire enrichissait ce que j’étais….Désormais je suis un homme enrichi

Ça j’en suis persuadé. Certains écrivent qu’ils sont aujourd’hui seulement eux, pleinement eux.

j’espère que mes radiations sont moins dangereuses

Moi je suis persuadé que ces radiations sont non seulement moins dangereuses, même qu’elles sont très bénéfiques, elles illuminent ton entourage. Vraiment! Je pense que le plaisir que nous éprouvons, et très certainement ce qui en découle, comme cette féminité qui fait de nous des êtres entiers, complets, ne peut qu’être bénéfique pour notre entourage. Moins de pensées négatives, moins de jugement, moins de jalousie, moins de colère aussi peut-être… ne peuvent que nous rendre meilleur.