#29269
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu dis @jieffe :

Un lapsus révélateur, c’est comme ça que l’on nomme ce type de phrase. Et pourtant je suis persuadé d’être l’acteur, de le vivre pleinement, de m’y abandonner totalement, sans crainte… Mais tu dois avoir raison, il doit y avoir quelque chose qu’il me faut déterminer, inconscient, qui fait que je n’en suis que spectateur, et que je ne m’y jette pas complètement.

Et :

Je n’ai jamais ressenti les énergies qui circulent dont certains parlent, et chères à certaines pratiques zen, mais j’ai l’impression dans ces moments là qu’une énergie est bloquée dans ma gorge et ne peut pas monter jusqu’à mon cerveau. C’est comme ça que je me représente le phénomène.

Je pense que tu mets le doigt sur une des clés de tes futurs progrès. Sur le forum officiel de la marque Aneros on peut trouver régulièrement des messages qui mentionnent une technique appelée « soft palate nursing » que Google traduit par « soins du palais mou » ce qui ne veut strictement rien dire, merci Google, et qu’il faut comprendre comme l’explique ce fil de conversation :

Begin with deep slow breathing, mouth closed, tongue full (touching top and bottom of mouth), teeth slightly separated… Now, ever so gently, create a suction that presses the back of the tongue against the soft palate and, after a while, let chin fall and rise as if nursing.

Traduction :
Commencez avec une respiration profonde et lente, bouche fermée, langue pleine (touchant le haut et le bas de la bouche), les dents légèrement écartées… Puis, tout doucement, faites une aspiration qui pousse le dos de la langue contre le voile du palais et, après un moment, laissez le menton tomber et remonter comme pour une tétée.
Fin de traduction
L’objectif de cette technique est de faciliter la circulation de cette fameuse énergie jusqu’à la tête en débloquant la gorge, ce qui libère sa circulation dans tout le corps avec tous les bienfaits que cela peut apporter. Remarque que le mouvement du menton a pour effet de détendre les muscles associés et donc d’éliminer toute crispation.

Ce sont des notions qui m’étaient totalement étrangères et que j’ai peu à peu découvertes au long de mon cheminement. Cette technique paraît très bizarre quand on essaie de l’appliquer, maladroitement dans mon cas. Elle demande donc un apprentissage pour devenir naturelle. J’encourage nos amis qui sont plus expérimentés que moi dans ce domaine à venir corriger, compléter ce que je te dis et éventuellement à nous proposer une méthode d’apprentissage ou d’exécution. Il va sans dire que l’utilisation de cette technique ne remplace pas tout ce que tu fais déjà

je me sens de plus en plus confiant. 

Le déclenchement, désormais systématique, de tes orgasmes pendant tes sessions, l’évolution de ta jouissance de plus en plus intense, profonde, alors que les conditions dans lesquelles tu engages tes sessions ne sont pas optimales, valident définitivement ta confiance. Tu ne regretteras rien. Tu peux l’écrire et tu peux le crier si ton environnement te le permet !

Bon cheminement @jieffe.