#29312
bzobzo
Participant

Il semblerait que tu aies franchi une étape dans ton cheminement anerosless

absolument, hier j’avais réussi à libérer toutes les forces vives en moi
pour la première fois systématiquement

j’ai senti une dynamique à l’oeuvre,
j’ai pour la première fois senti avec une telle force l’union du masculin et du féminin en moi,
leur lutte amoureuse si délicieuse

c’est assez extraordinaire parce pendant une bonne partie de la séance
je me suis effleuré, voire carrément, caressé les parties génitales
mais mon sexe reste complètement au repos
et tout ce qui s’éveillait comme sensations , était prostatique

enfin , je ne sais pas si c’était prostastique,
la seule chose qui compte désormais pour moi, c’est recréer cette sensation à ce point de se faire l’amour
c’était un plaisir incroyablement puissant, ressenti dans tout le corps,
jamais je n’avais autant senti le masculin et le féminin en action,
communiant sublimement

cette sensation de se baiser, était incroyable,
pour la première fois depuis que je, pratique, avec masseur et sans confondu,
que je ressentais cela avec une telle puissance,
cette lutte amoureuse entre le masculin et le féminin,
je les sentais enlacés dans tout mon être, c’était sublime à vivre

dans la foulée j’ai fait quelques tentatives tantriques,
ma fois, j’ai obtenu quelques résultats,
je ne sais pas si c’est la même chose, un début de ce qu’Adam relate dans son article
mais quelque chosez s’est passé, j’ai commencé à sentir des frémissements dans mon bassin , des vagues

comment je vois la chose, c’est que cette expérience tantrique,
c’est de l’aneroless
avec une contraction sur le périnée à chaque expiration
et puis le cycle de respiration complet qui échauffe l’intérieur,
qui met les énergies en mouvement,
une caresse subtile de toute la voie que suit l’air de haut en bas et de bas en haut, à l’intérieur

j’ai essayé comme cela, avec une variante,
c’est que j’appliqiais une contraction à l’inspiration
mais aussi à l’expiration,
l’ensemble étant pratiqué comme une caresse de mon intérieur,
avec la contraction et puis le cycle complet de respiration synchronisé

donc j’essaie pour l’instant comme si je pratiquais une séance en aneroless tout à fait mimaliste,
avec rien d’autre ne bougeant en moi que la respiration et cette contraction
au lieu d’avoir tous les mouvements du corps,
les mains caressant, etc