#29315
JieffeJieffe
Participant

bzo

tu semblais faire du sur-place pendant tout un temps

Oui, comme quoi chacun avance à son rythme, et comme le dit souvent Andraneros, on reçoit son plaisir quand on y est prêt. Après, comment ça fonctionne… mystère.

attache bien ta ceinture, cela va déménager

J’ai l’impression d’être dans un manège de fête foraine. Mais je suis bien calé au fond de mon siège, et j’ai vérifié le garde corps.

Andraneros

Cette évolution s’est produite pendant mon cheminement, mais je ne peux pas dire si c’est un effet direct, un effet indirect, un effet de l’âge

Je te dirai ce qu’il en est, si les choses changent pour moi. Mais je ne pourrais dire non plus si c’est un effet de l’âge!!!

Il est important de protéger les enfants de situations qu’ils ne sont pas en mesure de comprendre mais il est aussi important de préparer les enfants à comprendre ces situations

Oui, cruel dilemme, et que je sache, il n’y a pas de réponse universelle. Tu dis qu’il est important de protéger les enfants de situations qu’ils ne peuvent pas comprendre, mais la fille de ma compagne a 14 ans, et elle saura très certainement bien interpréter ce qu’elle entendra derrière la porte. Le danger, c’est qu’à cette âge là, le sexe c’est mal, le sexe c’est sale… qui sait ce qu’elle pourrait dire ou raconter à son entourage, bien que ce soit totalement naturel. Et comme bien souvent nous ne savons pas comment aborder la chose avec nos enfants, il faut prudence garder.
François Dolto a certainement du savoir comment gérer cette situation… 🙂

Si je ne me trompe pas je compte seulement quatre jours entre tes deux dernières sessions totalement orgasmiques !

Oui, c’est bien possible. Je notais un temps les dates de mes sessions, le masseur utilisé et l’intensité du plaisir ressenti par un système de classement par étoiles. J’ai arrêté il y a peu, très certainement parce que je n’en ai plus besoin. Effectivement, mes dernières séances ont toutes été positives, voire très positives. Différentes à chaque fois, certaines se démarquent par leur intensité, mais très satisfaisantes pour chacune d’elles depuis quelques temps.
Je n’envisage plus non plus aujourd’hui mes séances comme des entrainements, mais comme de pur moments de plaisir et de bonheur. Chaque jours, plusieurs fois dans la journée, je ressens (comme maintenant en écrivant ces lignes) une douce chaleur qui traduit un véritable envie de me faire du bien. Bien entendu, si une séance ne déclenche pas un immense plaisir, alors elle sera transformée en séance d’entrainement.
Et puis je ne pratique pas autant que je le souhaiterais. Hier soir par exemple, j’avais envie, mais j’étais trop fatigué, et ce n’est pas la première fois que ça arrive. Mais ce n’est pas grave, l’abstinence augmente le désir.

Le premier est la récurrence de tes orgasmes qui te mettent à la porte du super O’

Oui, clairement. J’ai déjà écrit que je m’en sentais proche, mais par deux fois récemment, je ne m’en suis jamais senti aussi proche. J’avais l’impression de pouvoir le toucher du doigt. Il me reste peut-être encore beaucoup de chemin à faire, peut-être me reste t’il encore de nombreuse fois à penser que je m’en rapproche encore plus, mais ça n’a pas d’importance. Ce que je vis est déjà très satisfaisant. Ça viendra bien le moment venu.

Le second, que tu as toi-même noté, est ta nouvelle capacité à relancer ta machine à jouir après une pause

Ah ben ça c’est grâce à la technique du soin du palais mou… Incroyable cette technique que je n’ai pas eu l’occasion de reproduire, mais je n’y manquerai pas la prochaine fois.
En fait, si je n’ai jamais réussi à relancer la machine jusqu’à maintenant, c’est que je n’ai jamais vraiment essayé. Je fais mes séances assez tard, et après 1/2h à 3/4h de plaisir non stop, voire une heure quelque fois, je suis lessivé, et je profite de la lancée pour m’endormir comme un bébé. C’est exactement ça, comme un bébé.

être capable, après avoir retrouvé le calme, de te propulser consciemment et volontairement à nouveau dans la stratosphère orgasmique

Pour ça, il faudrait que je commence mes sessions plus tôt, ce qui devrait être possible bientôt. Le problème est là, c’est qu’une fois le calme retrouvé, je suis rincé. Mais c’est bon d’être rincé de la sorte!!!

Nous sommes là en plein exercice de techniques qui concernent la circulation de l’énergie sexuelle (?) ou plus universelle qui appartiennent à une autre culture. Les anéronautes qui parviennent à accepter une pratique un peu plus spirituelle du massage prostatique font les mêmes découvertes.

Oui, c’est tout à fait étonnant. Il faut rester conscient que malgré toute notre technique et tout notre savoir, ici en occident, nous avons beaucoup à apprendre des autres civilisations ou autres cultures. Il ne faut surtout pas y être fermé. Quand on lit le témoignage d’Adam sur le Tantra, ce qu’il a vécu juste en respirant (parce que c’est ça au final), on ne peut que rester ouvert à ces pratiques.
Quelques fois il faut savoir accepter à défaut de comprendre.

C’est mon cas, malgré un état d’esprit très rationnel qui m’a longtemps coupé de toutes ces notions.

Je n’ai pas compris si tu avais essayé celle ci spécifiquement?

Bon cheminement @jieffe, très très bon cheminement…

Merci Andraneros 🙂