#29332
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Christoul

C’est ce que je fais déjà mais je note le terme exagérément et je vais essayer

Tout simplement, comment j’analyse le phénomène, c’est qu’en exagérant, tu provoques un massage de tes viscères, de tes organes, qui font bouger le masseur. Je m’explique; lors de l’inspiration profonde, en gonflant bien ton abdomen et en relâchant bien tes sphincters, l’aneros est poussé vers la sortie. J’imagine aussi que durant cette phase, tout les organes ont plus de place et ont tendance à s’étirer, laissant de la place au masseur dans le rectum. Il se retrouve alors comme suspendu en toi.
Lors de l’expiration, si tu creuses bien ton ventre, en particulier le bas du ventre, le pubis, tu viens plaquer la prostate contre le masseur. L’idée est de tout pousser vers le bas, comme si tu voulais faire sortir tes intestins par le bas. Je maintiens un peu cette position dans laquelle je ressens déjà du plaisir. Cela provoque chez moi immédiatement une contraction de l’anus, faible à moyenne. Je fais l’exercice à vide pendant que j’écris, et je ressens ces sensations. Je note même ce que je n’ai jamais noté, mais maintenant que je l’ai identifié à vide, je pense que ça arrive aussi au cours de mes séances, des palpitations de mon anus.
Pour réussir cette expiration, je note qu’il faut que ton abdomen soit détendu. C’est à dire qu’il ne faut pas que tes abdominaux essaient de contrer cette poussée. Seuls les muscles nécessaires fonctionnent, les autres sont relâchés. J’en prends conscience maintenant, je viens de m’apercevoir en faisant l’exercice pour te le décrire au mieux que si les abdominaux du haut sont contractés, ça ne fonctionne pas. Difficile à expliquer, mais j’espère que tu as compris.
Et surtout, pendant tout ce temps, tu restes concentré sur ta prostate, ta zone pelvienne, à l’affut de toutes les sensations qui pourraient y naître. Cette zone est l’unique objet de ta pensée.
Mais attention, cette méthode fonctionne pour moi, mais elle n’est pas universelle. Elle peut très bien ne rien donner chez toi.

C’est ce que j’ai essayé de faire hier soir sans trop de succès.

Là encore, ça fonctionne chez moi parce que je laisse faire mon corps, et qu’il me dicte que c’est ça qui est bon pour lui. Si tu dois l’imposer à ton corps, c’est que ce n’est pas la bonne méthode pour toi.

C’est ce que je fais parfois mais souvent je me dis qu’il faut continuer pour le fameux lâcher prise.

Je ne sais pas, je ne suis pas certain. Je continue de penser que ce fameux lâcher prise arrivera que tu pratiques d’une façon ou d’une autre. En fait, je pense que ce n’est pas une méthode qui te permet de lâcher prise, mais un état d’esprit, indépendamment de la méthode.

je suis un peu dégoûté de ne pas avoir eu de suite intéressante à « samedi » mais bon je continue quand même.

Je comprends, c’est naturel, mais ce n’est pas une bonne attitude… 🙂
Tu revivras des séances comme celles de Samedi, et même plus encore. Tu l’as vécu une fois, c’est donc que c’est possible, et que tu pourras le reproduire.
Je ne peux pas me prononcer pour les vibrations, je n’ai jamais essayé.

Je te joins quelques liens qui peuvent t’intéresser. Je ne les ai pas encore relu, mais je vais le faire, on y trouve toujours ne serait qu’un tout petit élément, qui peut être déterminant:
Témoignage de Modjo
Témoignage de PascalvLes étapes majeures qui ont jalonnées votre parcours
Témoignage de Remy
Conseils pour débutants laborieux
Résumé des conseils

Te voilà de la saine lecture pour l’été 🙂
Je ne les ai pas tous lu, j’espère ne pas faire d’impair. Tu en trouveras d’autres dans l’historique du forum Aneros et plaisir prostatique

Ne sois pas dégoûté Christoul, la pratique anérotique n’est pas un long fleuve tranquille, et il semblerait même que des pratiquants ultra confirmés connaissent des périodes de creux. Il faut savoir les accepter humblement. Considères alors tes séances dans ces moments là comme des séances de relaxation, comme un moment que tu t’accordes pour toi, pour te détendre, te relaxer, comme une séance de méditation. Mais tu revivras les sensations de ta séance de Samedi, c’est certain, et certainement au moment ou tu t’y attendras le moins.

Bon cheminement Christoul