#29341
bzobzo
Participant

moi j’accueille toujours très positivement les différentes manifestations possibles du corps
genre spasmes, soubresauts, tremblements

pour moi, ce sont toujours des signes que le plaisir est parvenu à un certain stade d’intensité,
j’en ai moins ces derniers temps
mais avant c’était très régulier,
mes super O physiques étaient accompagnés de tremblements et de soubresauts de tout le corps
et si on ne s’effraie pas, si on se laisse bien aller,
c’est délicieux à vivre, violent certes mais la vie est violente, l’amour peut être violent

de mon expérience, ils changent la coloration du plaisir qu’on éprouve, le pimente,
une image que j’avais utlisée à l’époque quand j’avais mes tremblements dans tout le corps,
c’était celui d’un tam tam sauvage et endiablé de toutes mes cellules

j’ai déjà eu tous les symptômes possibles et imaginables,
à certains moment je suis sûr que j’avais l’aspect d’un épileptique en pleine crise,
je convulsionnais, me tordais dans toutes les directions

non, à partir du moment où j’ai compris que c’était une façon qu’avait le corps d’exprimer le plaisir,
cela ne m’a jamais dérangé, tout du contraire,
cela m’excitait car je savais que des choses allaient arriver