#29350
JieffeJieffe
Participant

Bonjour les amis,

Wahou, wahou et wahou….
Nouvelle superbe expérience hier soir.
Je vous plante rapidement le décors.
Je vous l’avais dit dans un précédent message, que mes problèmes de discrétion devraient peut-être bientôt s’arranger. Voilà, c’est fait, je suis seul.
Ma compagne est partie. Nous sommes séparés de bien, pas encore de corps: en gros nous sommes encore un couple, ou ce qu’il en reste, mais nous vivons séparément. C’est un souhait de sa part, et rien n’est défini pour le moment sur la pérennité de notre couple. Bref, ce n’est pas le sujet, et je ne sais pas si c’est une bonne chose. Je ne suis pas forcément triste, puisque je savais que ça me pendait au nez, j’ai même plusieurs fois souhaité cette séparation, mais ça reste un passage délicat. Bien moins délicat cependant que dans beaucoup de cas, nous restons en ‘couple’ et ça fait bien longtemps que nous n’avons d’autres rapports que des engueulades. Tout ça pour vous expliquer que je vais plutôt pas mal par rapport à cette situation.
Or donc, revenons à ce qui nous occupe.
j’étais un peu chafouin ces derniers jours parce que j’avais envie de pratiquer, mais je m’endormais très rapidement dès lors que je me couchais.
Hier soir, il me restait un peu d’énergie au coucher, j’en ai profité.
Ah si, un petit détail mais qui aura son importance plus tard, j’ai gardé pour le moment son petit chien. Une petite chienne adorable de 3 kg que j’adore et qui me le rend bien. Elle dort habituellement avec elle (nous faisons chambre à part depuis plusieurs mois maintenant). Hier soir elle a dormi avec moi.
Bref, je me sentais un peu impudique de pratiquer avec la chienne à proximité, mais elle n’a pas semblé en prendre ombrage.
Et donc bien évidemment je n’avais qu’une idée en tête, laisser sortir les sons si sons il y avait.
Et bien je dois dire que ça change pas mal les choses. Le plaisir est arrivé assez rapidement, suivi d’un concert en rut majeur. Gémissements, cris, râles, une bonne partie de la gamme y est passée.
Mon dieu que c’est bon de se laisser aller comme ça.
Je n’ai pas pu continuer bien longtemps, et c’est là ou le détail qui a son importance entre en jeux, ma petite chienne se demandant ce qu’il se passait et venue tout contre moi avec un air interrogatif. Et alors chose tout à fait étonnante et extrêmement positive, j’ai calmé la machine qui était déjà bien emballée, j’ai caressé un peu mon petit chien, comme pour la rassurer, lui ai parlé un peu, et je n’ai eu aucun mal à refaire partir la locomotive. De nouveau plaisir, gémissements, râles…. Bon, mon petit chien s’est de nouveau inquiété et j’ai décidé de mettre un terme à la séance. Il y en aura d’autres.
L’épisode n’a duré que très peu de temps, je savais que ce serait certainement une séance test, probablement courte, mais j’en avais envie et je voulais voir si je vocalisais ou non, si le blocage persistait dans ces conditions.
Donc bien que courte, cette séance est très positive: le plaisir était au rendez vous, je n’ai pas de blocage lorsque je peux m’exprimer, j’ai beaucoup apprécié le fait de pouvoir m’exprimer, et j’ai pu interrompre ma séance et la relancer sans problème.
Alors oui, wahou, wahou et wahou…
Bon, il va falloir tout de même que je m’habitue. Je suis assez introverti d’ordinaire, en particulier sur le plan émotionnel. Ça fait tout de même un peu bizarre de s’entendre gémir comme ça, mais qu’est ce que c’est bon. J’ai adoré. Je pense que ce n’est qu’une question d’habitude.

Bref, voilà, je suis content mes amis, bien que je sente chez moi une certaine contrariété liée à la situation, même si je pense que c’est une bonne chose.

bzo

mais il y a tout un aspect plus mental
où les orgasmes sont plus des extases

Oui, je pense que le Tantra est plus dans cette veine que dans le pur plaisir animal. Mais certainement tout aussi satisfaisant, sinon plus.

je veux retrouver tout cela
et élargir le spectre de mon plaisir prostatique,

Je ne peux que souligner ce que dis Andraneros:

Le Wiki Aneros nomme les masseurs « tantric training wheels ».

Epicture

Qu’entends-tu par maître

Je pense que vous vous comprenez mal. Andraneros parle de maître, ou de guide, pour la pratique Tantrique, et/ ou une pratique spirituelle, la compréhension des phénomènes énergétiques…. mais pas de la pratique anérosienne. Je le laisse confirmer ou infirmer. Et je pense qu’il a raison. La pratique Tantrique nécessite à mon sens un guide, la compréhension des phénomènes énergétiques également, mais pas la pratique anérosienne. Disons que pour cette dernière, le traité et le forum sont suffisants, nécessaires mais suffisants. J’ai bien fait quelques essais de pratique Tantrique, j’ai eu quelques sensations, je suis en train de pas mal me renseigner à ce sujet, mais je pense vraiment que ça ne s’invente pas et qu’un guide est loin d’être superflu.

Juste pour dire qu’il faut se méfier des formules toutes faites,

Oui, je suis d’accord, et il faut les employer à bon escient, mais tu as bien compris ce que je voulais dire. Pour le sujet qui nous occupe, si tu attends gentiment assis dans ton fauteuil que quelque chose se déclenche, tu risques d’attendre longtemps.

Andraneros

C’est positif, comme toute découverte qui vient enrichir ton expérience

Ah… quelque fois on fait des expériences troublantes que l’on regrette par la suite, qui bouleversent tellement notre vie, qui nous plongent dans des abîmes de questionnement qu’elles finissent par créer chez celui qui en a fait l’expérience un état de mal être permanent.
Pour ce qui concerne celle ci en particulier, elle aurait pu se situer dans cette catégorie. Je la trouve personnellement très positive, mais je voulais savoir comment tu l’avais vécue.

Cette expérience me permet d’appréhender concrètement des phénomènes dont je lisais des descriptions qui me paraissaient ésotériques, …. m’a donné une clé qui me permet d’entrer dans une culture qui explique le fonctionnement de l’être humain autrement qu’à travers l’anatomie et les échanges chimiques associés à la circulation des fluides corporels

Je comprends parfaitement ce que tu veux dire. C’est troublant quelque fois, le fait de constater certains phénomènes, ou de pouvoir les expliquer, sans qu’il n’y ait derrière cette sacro sainte étude médicale ou sociologique. Je trouve très bien que tu aies réussi à faire cette démarche qui a du te demander pas mal d’effort, si la perception de toi que j’ai est bonne, à savoir quelqu’un de très cartésien, et dont le saint patron est saint Thomas 🙂

Ta sensation de blocage à la gorge peut être assimilée à un barrage inconscient

Je crois que j’ai eu la réponse 🙂
Bon, pour être tout à fait honnête, je dirais qu’il y a quand même quelque chose. Je dirais que ça ne circule pas complètement librement, mais ça circule mieux en tout cas. Mes prochains essais m’en diront plus.

J’ai traversé une phase pendant laquelle mes sessions me donnaient des crampes dans la moitié dorsale de mon corps, des mollets au cou…Peu à peu mes crampes sont devenues des vagues de plaisir

Je me souviens avoir lu ça, et ça m’avait étonné. Cette fameuse Kundalini est tout à fait étonnante. J’ai vu récemment deux témoignages de personnes qui ont eu des problèmes liés selon eux à cet éveil, ou tout au moins à un mauvais éveil de la Kundalini. Je reste prudent vis à vis de cette hypothèse, il me faut bien reconnaître que je suis sceptique en ce qui la concerne. Il est vrai qu’il est difficile d’accepter des théories qui ne font pas partie de notre culture et qui ne sont pas scientifiquement prouvées. C’est culturel, tu as tout à fait raison. Mais pourquoi pas. Je ne le refuse pas et je reste très intéressé.

Je le dirais, …Tout me convient. J’étais comblé dans la phase précédente, je le suis toujours.

Merci pour ta réponse. Je suis d’accord. Si ce que j’ai vécu sont bien des calm sea O’, alors oui, ils sont tout a fait satisfaisant.

tantric training wheels

J’en avais déjà envie, mais mon expérience d’hier soir me donne encore plus envie de découvrir. Je suis ne train de me renseigner gentiment sur les stages. Il n’est pas impossible que j’en fasse un dans quelques temps.

d’abord accepter les concepts et que je comprendrais plus tard.

Comme dans les films de C Lelouch.
Ce que je dis souvent, c’est qu’il faut accepter ce que l’on constate si on ne comprends pas. C’est très vrai dans les rapports humains, et mes dernières expériences me l’ont encore prouvé. Il ne faut pas chercher à comprendre le comportement d’une personne profondément dépressive, pourquoi elle est dépressive, et pourquoi elle agit de la sorte. Les raisons de la dépression peuvent nous paraître dérisoire, peut-être avons nous de bien meilleures raisons d’être dépressif et ce n’est pas le cas. Il faut alors simplement l’accepter. Je suis bien conscient que ce n’est pas vrai pour tout, mais quelque fois ça aide.

Ce ne l’est plus, comme dit l’adage « mieux vaut tard que jamais »

Exactement. Je suis content pour toi que tu aies trouvé une solution à ce problème.

Je vous souhaite à tous un excellent cheminement.