#29398
EpictureEpicture
Participant

Merci pour tous vos messages,

J’ai plein de question !!!

Nydor tu écris :

moins j’ai besoin de pratiquer des contractions volontaires de l’anus

Tu réponds un peu plus bas il me semble, mais veux-tu dire que tu n’as plus que des contractions involontaires, ou bien, tu localise tes contractions volontaires ailleurs que sur l’anus ?

mais surtout au niveau du périnée notamment dans sa partie haute, celle qui cerne la prostate

Peux tu préciser ce que tu entends par la partie haute du périnée ? Est-ce cette partie qui se contracte lorsque l’on provoque un arrêt de la miction, avec les testicules qui, s’ils ne rentrent pas dans leur logement, remontent vers eux ? J’ai il y a quelques temps travaillé sur ce muscle, mais j’obtenais une forte excitation pénienne, sans érection cependant, et la tentation de la masturbation était trop forte pour engager une séance de massage sereinement.

et j’ai principalement des contractions des muscles profond du bas ventre qui entraînent des spasmes abdominaux, des soulevées du bassins etc.

Je suis constamment assailli par des spasmes abdominaux et thoracique, mais ils ont plus tendance à me gêner dans ma concentration qu’à m’entrainer vers le plaisir. Dirais-tu que tes spasmes sont : Une source de plaisir. Une conséquence du plaisir. Si ni l’un ni l’autre, peux-tu préciser les sensations qui les entoure. Pour moi, ils sont de deux sortes : les premiers sont juste une contraction musculaire, brusque, rapide et courte qui n’est lié à aucun plaisir particulier. Les deuxièmes, sont une contraction brusque également mais qui se maintient quelque temps : mon corps se tend comme un arc, je ressens du plaisir à ce moment-là, mais c’est pas merveilleux, je préfère mille fois les sensations dans le rectum.

au prix d’un effort musculaire assez désagréable sur la durée

Moi, ce qui permet de tenir sur la durée, c’est la délicatesse de la contraction, sa légèreté. Comme c’est très faible, on peut tenir indéfiniment.

J’ai réorienté ma pratique vers les muscles internes

Que sont pour toi les muscles internes ? c’est quand même pas simple à identifier. Avec le Pilate j’ai appris les muscles profonds, mais le coach (très bon au passage) ne rentre pas sur ce terrain si j’ose dire (l’anus), et c’est normal. Mais il m’a appris à bien localiser le plancher pelvien dans son ensemble, et le muscle transverse. On isole les fessiers et les cuisses pour ne surtout pas les solliciter. Tout se passe autour du transverse.

Je pense comprendre ce que tu veux dire par tension musculaire presque vibratoire, moi, ça génère des vibrations, des fourmillement dans le bas de la colonne vertébrale, et ça remonte vers la tête : c’est topissime.

Voili voilou, pleins de questions. Je profite de mon élan pour continuer à progresser.

Bon cheminement Nydor et merci pour vos encouragements Jieffe et Andraneros