#29408
bzobzo
Participant

là où mes doigts se promènent pour l’instant,
c’est visqueux, c’est doux, c’est humide, c’est une jungle torride,
c’est chaud comme dans un four,
il y a des plis et des replis,
des tentures qu’on écarte et qu’on écarte encore,
on ne s’échappe d’ici que par le haut,
on ne s’échappe d’ici que par la chair en fleur

il y a Eve dans le coin c’est sûr et Adam aussi,
une sensation de jardin d’Eden au grand complet dans le bassin

mon sexe est dressé vers l’intérieur,
il est dans le pussy, il va et vient dedans,
il racle les parois inlassablement,
je lui ai appris à aimer cela, à racler les parois, à frotter les parois,
concerto en raclements majeurs et gémissements

le bzo, il se gâte, il se tâte, il s’explore, il explose,
s’aimer, apprendre à s’aimer,
l’amour est là, puits sans fin,
je puise dedans, je m’épuise dedans
l’amour à la source,
boire l’amour à la source,
des abysses

dans ma chair, des amants, je leur laisse libre cours,
ils font grincer le sommier,
comme j’aime les sentir s’enlacer en moi,
comme j’aime les sentir bouger en moi