#29409
bzobzo
Participant

toute à l’heure, j’ai une une séance relativement moyenne

mais là il y a quelques minutes, je sors d’une séance exceptionnelle,
vraiment exceptionnelle,
un plaisir d’une qualité exceptionnelle aussi bien avec masseur qu’en aneroless

je suis parvenu à me lâcher à un point mais à un point,
comme jamais jusqu’ici, c’était superbe
et j’ai bien compris la clef, je l’ai,
elle est là au fond de ma poche, je la serre entre mes doigts au fond de ma poche, je ne la lâche plus,
elle est là, elle est à moi

c’est quoi se lâcher?
cela ne veut pas dire bouger n’importe comment sans réfléchir,
bien qu’à la limite c’est préférable
plutôt que de rester statiquement couché à réfléchir chaque geste, chaque contraction
car au moins cela peut accoucher de quelque chose,
du chaos peut éclore l’instinct, le cocher enfoui en nous,
il peut éventuellement venir peu à peu prendre les rennes de l’attelage
si on s’évertue consciencieusement à pratiquer comme un écervelé énergétique,
il y a bien un moment où il faudra commencer à ralentir, commencer à écouter ce qui se passe,
commencer à écouter ce corps,
cette chair a quelque chose à nous dire,
il n’y a qu’à l’écouter et à le laisser faire

se lâcher,
c’est se mettre donc en action et puis laisser faire, absolument tout laisser faire,
ne jamais intervenir dans aucun geste, aucun mouvement, juste être à l’écoute,
laisser l’action se dévider toute seul, laisser l’action se dérouler sans nous,
imperméable, imperturbable aussi au gazouillis intermittent de nos pensées,
ne jamais essayer de les arrêter, de les changer ou de les écouter,
bien sentir l’action, être bien à l’écoute de ce qui se passe en nous,
ne jamais intervenir en rien, juste se laisser mouvoir, se laisser guider par son désir, par son plaisir,
et donc ne jamais se laisser influencer par le gazouillis de nos pensées,
très important, essentiel

on est juste à l’écoute de son corps et on le laisse faire quoi qu’il arrive,
ainsi, on est vite comme un pacha installé sur ses coussins
en train de déguster les mets rares que nous sert notre chair