#29414
JieffeJieffe
Participant

Cher Bzo,

plutôt que de rester statiquement couché à réfléchir chaque geste

Je suis d’accord sur le fait de ne pas réfléchir à chaque geste, en revanche, je pense vraiment qu’il y a deux écoles. Comme je l’ai écrit, pour le moment mon truc c’est le Do Nothing. Je ne fais rien, rien de rien, je profite, je ressens, et ça part tout seul, et rapidement même. Après, une fois que la machine est lancée, des gestes il y en a. Lesquels? Je ne sais pas vraiment. Et depuis peu, j’ai de brusques montées de mon bassin, en appui sur mes pieds et mes épaules, un peu comme l’image que l’on peut voir dans le traité.

Je ne sais pas si j’ai correctement fait mon insertion d’image….
Mais ces gestes et cette position ne sont pas commandés. Ils viennent et ce font naturellement.

Mais je suis totalement en accord avec toi

plutôt que de réfléchir chaque geste, chaque contraction

laisser faire, absolument tout laisser faire,
ne jamais intervenir dans aucun geste, aucun mouvement, juste être à l’écoute,

laisser l’action se dévider toute seul, laisser l’action se dérouler sans nous,
imperméable, imperturbable aussi au gazouillis intermittent de nos pensées,
ne jamais essayer de les arrêter, de les changer ou de les écouter,
bien sentir l’action, être bien à l’écoute de ce qui se passe en nous,
ne jamais intervenir en rien, juste se laisser mouvoir, se laisser guider par son désir, par son plaisir,
et donc ne jamais se laisser influencer par le gazouillis de nos pensées,
très important, essentiel

Essenteil, je te rejoins totalement.

Je t’embrasse très cher Bzo.