#29417
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis @jieffe :

Ko technique au 3 ème round. Ko de chez Ko.
Le combat n’aura pas duré plus d’une demi heure. Les 5, 10 ou la dernière minute, je ne saurais dire ont été explosives, violentes. Acculé dans les cordes, j’ai pris coup sur coup pour terminer ko au sol. Je ne pouvais même plus articuler (il m’arrive de me parler tout seul). Je vous jure que c’est vrai, je ne pouvais même plus articuler.
Après avoir rassemblé un peu de forces, j’ai réussi à me lever pour aller aux toilettes, me suis recouché et ai tenté de refaire partir la machine. Elle est repartie, mais je n’avais plus aucune énergie, plus aucune. Vidé, lessivé, rincé. J’ai décidé d’arrêter là.

Tu viens à peine d’atteindre des sommets de jouissance que tu n’avais jamais connus auparavant, ni même seulement imaginés dans tes fantasmes les plus fous. Tu commençais à peine à t’habituer à vivre dans ce nouveau monde que ton message, ce matin, nous laisse comprendre que ta session, hier soir, t’a conduit encore beaucoup plus haut dans l’intensité de ta jouissance. C’est absolument magnifique, @jieffe.

Nous te disions deux vérités, la première que ce que tu commençais à connaître n’était que le début d’une expérience qui irait beaucoup plus loin, la seconde que ta progression dans l’expérience d’orgasmes de plus en plus profonds s’accélérerait session après session. Je suis ravi de lire à quel point nous avions raison.
Tu as donc encore franchi une étape. Si je me réfère à la carte au trésor je valide pour toi sans attendre :

56. Orgasme très fort et inattendu avec convulsions du corps : Super-O

Pour 57, 58 et 59 je te laisse le temps de reprendre tes esprits avant d’en reparler tranquillement. Pour reprendre la remarque faite initialement par @epicture le ton de ton dernier message est encore différent, illustration de tous les bouleversements qui s’opèrent en toi en ce moment. Je remarque aussi que, bien que « sonné » par la violence de ta jouissance pendant la première partie de ta session, tu a été capable de repartir en phase orgasmique sans problème dans la seconde partie. Seul ton épuisement a mis fin à la session. C’est un signe très fort de tas nouvelles capacités.

Nous commencions à parler de l’énergie sexuelle que font naître tes orgasmes et qu’il faut apprendre à faire circuler pour atteindre l’extase. Tu nous dis :

Je ne sais plus si c’est avant ou après le soin du palais mou, mais j’ai essayé de libérer cette énergie, de la visualiser, de la canaliser pour l’accompagner jusqu’au sommet de mon crâne. Le but était de la libérer, de la faire circuler. En fait, comme je l’ai dit, je suis un peu éloigné de cette idée d’énergie. Je ne sais pas comment ça fonctionne, je ne sais pas comment elle se manifeste, je ne sais pas quels effets elle produit ni comment on la ressent. Je vais d’ailleurs me pencher sérieusement sur la question. Le véritable but de cet essai était de dénouer ce goulet d’étranglement, qui se dénoue un peu grâce à la technique du palais mou, grâce à la vocalisation, mais il reste un passage trop étroit pour le débit qui doit y passer.
Bref, c’est suite à cet épisode que j’ai été ko.

Je crois que tu as simplement réussi à faire enfin circuler ton énergie jusqu’au cerveau (sans parler encore de chakras). L’étape suivante selon ce que l’on peut lire est de faire redescendre ton énergie du cerveau vers ton sexe avant de relancer la boucle. Le nœud que tu avais dans la gorge, tu l’as maintenant au sommet. C’est ce qui t’assomme, sans parler de l’intensité extrême de la plaisir que tu as vécu.

Conséquence de la fatigue? Conséquence de cette énergie que j’ai finalement réussi à libérer? Conséquence d’un orgasme inter planétaire????

A mon avis en aucun cas de ta fatigue, mais beaucoup de cette énergie que tu sais maintenant si bien libérer et bien sûr beaucoup de tes orgasmes définitivement interplanétaires.

Je ne sais pas si ça va durer, mais c’est très agréable, c’est même absolument génial.

Ça va durer @jieffe, et j’en suis profondément heureux pour toi.

Je pensais faire une pause ce soir, je n’en suis plus tout à fait certain maintenant….

Tu as atteint un tel niveau que tu sauras entendre ce que te diront ta prostate, ton corps et ton cerveau pour faire ce qui sera le mieux. Bon cheminement @jieffe.