#29470
bzobzo
Participant

quand notre plaisir prostatique décolle,
devient de plus en plus consistant, de plus en plus puissant,
il peut prendre toute une série d’aspects et de caractéristiques du plaisir féminin,
chacun de nous l’a déjà expérimenté

cependant la prostate peut aller plus loin, beaucoup plus loin,
elle peut nous faire basculer totalement,
nous faire vivre le plaisir féminin de l’intérieur,
dans ses grandes lignes et jusque dans le moindre de ses détails

on a l’impression de vivre un petit miracle à chaque instant,
tellement l’expérience que l’on vit, est riche, dépaysante,
on a tout cela en nous, enfoui en nous

superbe séance ce soir,
tellement épanoui je me sens, tellement de plaisir a coulé dans ma chair,
une telle sensation de satiété, de contentement
je reste couché sur le lit, immobile encore pendant tout un temps
à contempler le plafond, sentant sous moi ce corps si détendu,
ayant vécu une telle félicité, une telle communion

il y a eu environ 45 mn avec masseur d’abord,
très intense, très dense, avec la main et le genou venant en plus éveiller
plein d’ ondes sexuelles mâles en frottant mes parties inalassablement

puis une petite trentaine de minutes en aneroless
et pour ne pas être en reste, j’ai essayé de nouveau une quinzaine de minute
avec le Wand chinois, ce monstre en acier,
je suis parvenu à mieux le bouger,
j’ai bien cru à un moment que cela allait démarrer
mais non, faux espoir,
enfin bon, je vais continuer, après chaque séance avec masseur, je vais un peu m’y frotter,
enfin y frotter mon fondement plutôt

puis comme je n’ai pas voulu terminer sur cette fausse note,
j’ai repris en aneroless, au moins 45 minutes,
délicieux, tellement délicieux,
j’arrivais plus à m’arrêter, ce plaisir est tellement intense,
vient tellement facilement, se répand en moi comme une fontaine de jouvence

quelle fête, mes amis, quelle fête,
je suis le plus heureux des hommes en ce moment,
ma chair a connu une exaltation comme elle a rarement connue,
c’était absolument divin