#29472
bzobzo
Participant

il faut bien avouer, je fais un peu n’importe quoi durant mes exercices « tantriques »,
j’ai déjà écrit que je me suis éloigné des indications d’Adam dans son article,
j’improvise avec des respirations profondes que j’alterne avec des contractions
avec lesquelles j’essaie d’éveiller quelque chose
et cela fonctionne plutôt bien

tout cela va quelque part,
immobile en tailleur, rien qu’avec les contractions,
je sens une tension plaisante, une tension sensuelle se mettre en place,
progresser lentement, s’intensifier

c’est un exercice de patience, de concentration,
je ne suis pas sûr que ce soit vraiment « tantrique »
mais je crois que cela fait progresser dans la bonne direction
si je parviens à déclencher du plaisir prostatique ainsi,
assis immobile, avec juste les contractions,
cela pourrait constituer une base
à laquelle amalgamer la respiration, par exemple,
un corps à corps entre les contractions et la respiration,
pour atteindre des étages supérieures,
qui sait

il faut que je sois plus assidu dans la lecture des livres,
les titres que j’ai donné plus haut,
j’ai besoin d’indications précises pour l’instant

personnellement je ne suis pas très chaud à l’idée d’un atelier tantrique,
enfin en tout cas, pas tant que je ne serai pas persuadé à 100%
de l’authenticité et de la valeur
de ceux qui proposent le stage, de ceux qui monitorent,
j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de charlatans qui occupent le terrain

enfin ce n’est pas qu’une impression,
pour avoir fréquenté intensément, plusieurs années,
durant la maladie de mon père, le cancer qui l’a finalement emporté,
des tas de pseudo -cliniques ou centres appliquant des méthodes alternatives pour soigner,
des guérisseurs de tous poils,
se réclamant parfois de croyances orientales,
de toutes sortes d’ésotérismes de bazar faisant référence à ceci, à cela,
je me méfie, définitivement je me méfie