#29474
aneveilaneveil
Participant

j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de charlatans qui occupent le terrain

Pas forcément des charlatans mais plutôt des gens qui ont lu 2 bouquins, fait 2-3 stages et qui s’auto-proclament enseignant, ou thérapeute… Ils pullulent dans tous les domaines des thérapies, développement personnel Yoga, Tantra, etc.. Mais il existe aussi dans ces domaines des personnes passionnantes et compétentes que l’on rencontre forcément lorsque l’on est prêt.
Ensuite il y a l’occidentalisation à outrance du Tantra qui réduit ce dernier à des pratiques sexuelles plus ou moins récréatives ou exotiques (quand ce n’est pas de la prostitution pure et simple), donc quand on vous présente : Tantra = Sexe, on peut être à peu près sûr d’un truc assez putassier et totalement dévoyé.
Il faut savoir que dans le « Vijnânabhaïrava tantra » (livre majeur du Tantra), sur 112 pratiques décrites et proposées seules 3 sont des pratiques sexuelles.
Pour ma part je m’oriente de plus en plus vers des enseignants qui comme Daniel Odier ont reçu une initiation de la part d’une véritable Tantrika.

Par rapport à l’article d’Adam, je trouve assez étrange d’inspirer par le « chakra sacré » alors que généralement il est conseillé d’inspirer par le Chakra racine qui n’est autre que la zone périnée-prostate(ça fonctionne aussi beaucoup mieux pour moi) .

c’est qu’il n’y a pas tout ce folklore mystico-ésotérique,
tout en se référant à des notions comme les énergies intérieures, les énergies cosmiques,
les chakras,

C’est assez difficile à comprendre pour moi, dans la mesure ou l’acceptation même des chakras implique toute une cosmologie qui se trouve très éloignée d’une pensée rationaliste et scientifique. (Au passage le rationalisme médical toujours sûr de sa vérité suprême nie en bloc l’existence d’un plaisir et d’un orgasme prostatique…)