#29491
bzobzo
Participant

superbe séance au lit en aneroless, une heure plus ou moins

avec désormais ces vraies ondes sexuelles mâles
fournies par mes parties génitales qui participent pleinement, constamment, à mes ébats,
le féminin en moi a pris un tel essor, s’est tellement épanouit

quelle onctuosité partout en moi, un nectar onctueux coule lentement partout,
ma chair n’a jamais connu pareille félicité, pareil baume
cette sensation d’épanouissement, cette sensation d’incroyable bien-être à chaque instant,
je n’étais que chrysalide jusqu’ici

pareille reconversion de mon sexe, il reste tout mou entre mes doigts
pourtant quelque part, il est tout dur, il est dressé, il est en pleine action,
je sens ses ondes emplir mon pussy,
ils me font pousser des ailes, je deviens léger comme jamais, je lévite,
c’est l’hymne à la joie dans mon sang

changeons un peu,
j’approche mes doigts de mon anus-pussy un peu lubrifié,
j’erre à l’entrée,
je laisse une lente contraction venir à la rencontre de mes bouts de doigts,
de mes petites souris d’amour qui bougent à gauche, qui bougent à droite,
elles ne s’effraient pas du gros monstre qui se rapproche d’eux comme une grosse vague,
au dernier instant il les enveloppent affectueusement, précautionneusement,
les emmaillotent de muscles puissants, prêts à frémir et à faire frémir,
ils ne forment plus qu’un dans mon fondement-pussy,
une ogive d’amour, une longue forme me pénétrant, remontant en moi,
s’enfonçant dans ma chair,
provoquant des petits séismes partout sur son passage,
le temps de leur union