#29496
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Nouvelle séance hier soir, après 5 jours d’abstinence (non volontaire, couché tard…etc).
Séance un peu différente des précédentes, beaucoup moins violente, ce qui ne signifie pas moins satisfaisante. J’ai l’impression que je parviens à mieux faire circuler cette énergie que j’ai mentionnée précédemment. Le plaisir s’en trouve moins localisé, il se diffuse plus dans tout le corps. Ce n’est qu’un début, et peut-être simplement le fruit du hasard, mais c’est extrêmement bon. Le plaisir et les orgasmes sont beaucoup plus calmes, et me donnent l’impression de m’emplir essentiellement le torse jusqu’à la tête. Je les ai ressenti également subrepticement dans mes jambes. Mais vraiment c’est excellent.
Les précédents étaient beaucoup plus détonnants, explosifs, ravageurs.
Je n’ai pas de préférence pour le moment entre les deux, et je ne sais pas si dans l’avenir mes séances vont ressembler à cette dernière, ou aux précédentes, ou peut-être de temps en temps d’une façon, de temps en temps d’une autre????
L’idéal pour moi, je vais vous le dire, soyons fou et osons rêver, ce serait de pouvoir choisir en fonction de son humeur. Et oui, le beurre, l’argent du beurre….
Ceci dit, et sous toutes réserves de confirmation, depuis que j’ai émis le souhait de libérer cette énergie que je sens bloquée dans ma gorge, j’entame mes séances dans l’idée de la faire circuler, et aussi dans l’idée de la calmer, de la canaliser, de la diffuser, pour voir ce qu’il en ressort. Ce souhait n’est pas chevillé à mon esprit, ce n’est pas quelque chose qui m’obsède, auquel je pense obstinément. Non, c’est juste une pensée qui me traverse l’esprit.
En réalité, je m’en rends compte en écrivant ces lignes.
Et puis mon état d’esprit change un peu aussi face à cette pratique. Je ne l’envisage plus seulement comme une partie de sexe. Petit à petit, elle m’apparait de plus en plus comme une pratique liée au bien être, comme le yoga ou la méditation, le plaisir et les orgasmes inclus bien entendu. Je n’en ai pas encore la possibilité, mais il se pourrait bien que je fasse une petite séance le soir, à l’heure de l’apéro par exemple, à l’heure ou certains vont à la salle de sport, et bien moi je ferais ma petite séance bien être, sans obligatoirement courir après l’orgasme, mais détente et plaisir il y aura.
Enfin, c’est une idée qui m’est venue et qui prend forme doucement. Peut-être la réaliserais je, peut-être pas. Mais soyons clairs, je n’envisage pas ma pratique uniquement de cette façon. J’espère que les séances boum badaboum vont continuer. 🙂

Deux petits détails plus techniques: je l’ai déjà confirmé, mais je re-confirme la technique du palais mou, et mes tétons qui sont de plus en plus sensibles. En revanche, il y a quelque chose de curieux à leur sujet, et vous allez peut-être pouvoir m’éclairer. Hier soir, et ce matin encore, j’ai l’impression d’avoir deux petits seins, et je sens mes tétons extrêmement excitables. Mais ils me procurent davantage de sensations si je ne le touche pas. Disons que je les sens, bien présents, j’ai envie de les caresser, mais ils ne me procurent pas le plaisir que je pense qu’ils vont me donner si je les caresse. Vous comprenez ce que je veux dire? Je n’obtiens pas le résultat que j’ai l’impression qu’ils me promettent. Vous avez connu ça?

Je vous embrasse et vous souhaite un excellent cheminement.