#29501
bzobzo
Participant

En revanche toujours aucune trace de quelconque contraction

je suis pas sûr d’avoir tout à fait bien compris comment tu procèdes
mais de ce que j’en ai saisi, tu attends qu’il y a des contractions involontaires
et tu restes assez inactif

tu devrais essayer d’être plus actif,
fais des contractions volontaires, bouge le masseur,viens le frotter contre ta prostate,
presse-le contre elle

n’oublie pas non plus de te caresser avec passion,
le massage prostatique, c’est se faire l’amour,
ce ne sont pas juste des mots, une jolie phrase un peu mystérieuse
mais la réalité totale, pleine et exacte de ce qu’on fait
quand on pratique avec succès,
on se fait l’amour, on se baise,
cela implique de la passion, de l’ardeur, s’enflammer,
se caresser comme si on caressait son ou sa partenaire dans l’acte

un peu moins réfléchir à ce qu’on fait, juste faire,
s’engager dans l’action, se lâcher, ne plus réfléchir, bouger le masseur pour aller frotter sa prostate,
se caresser les seins et tout le reste,
bouger le bassin aussi

bon courage, c’est plus difficile pour certains que pour d’autres,
je t’engage à écouter ton instinct,
le traité d’Aneros est très bien, ce sont des indications générales qui montrent une voie
mais seuls peut-être certains éléments te conviennent,
il faut trouver ta voie à toi en t’écoutant,
en apprenant à t’écouter

la vérité, c’est que ton corps sait tout,
il sait comment obtenir le maximum de plaisir,
donc tu dois apprendre à écouter ton corps