#29574
JieffeJieffe
Participant

comme j’aime lire des choses comme cela sous ta plume,
je suis très excité pour toi
tu progresses superbement,

Merci 🙂

tu la fais extraordinairement jouir pour qu’elle hurle et gémisse comme cela

C’est en général comme cela que ça se passe avec moi 🙂

nos hurlements prennent des accents étonnement féminins

Ah ben cette fois là, c’était vraiment des gémissements un peu plaintifs, des miaulements. Effectivement, je pense qu’ils avaient quelque chose de féminin.

que cela ne te gêne pas,
laisse-toi bien aller, lâche tout, aucune honte à avoir,

Je n’ai pas de honte, mais ça fait bizarre de s’entendre comme ça. Je pense que ce n’est qu’une question d’habitude.

tu vois maintenant que je n’ai pas exagéré avec certains de mes propos
sur le bien-être qu’on peut ressentir immédiatement après
mais aussi plus tard, le lendemain

Je n’ai jamais pensé que tu exagérais, j’espérais plutôt le vivre. Je n’ai rien fait hier soir, trop fatigué, mais je ressens encore ce bien être aujourd’hui, deux jours après. Moins présent qu’hier, mais présent tout de même.

quand on découvre tout cela, on a tendance à se ruer,
on a tendance à en faire trop,

Oui, je pense que c’est tout à fait normal, et peut-être nécessaire. De façon à s’en rassasier, s’en emplir pour mieux être capable ensuite de le déguster plus lentement.

j’ai encore tendance à me ruer pour l’instant
mais c’est en train de passer en phase dégustation calme,

Ça aussi, je pense que c’est un bon indicateur de progression.

ce qui n’empêche qu’il est bon de temps à autre de se ruer,

Oui, tout à fait. Ça fait du bien de temps en temps de lâcher les chevaux. En fait, un petit peu à l’envie je dirais.