#29706
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Bangard

Ce sont de très bonnes nouvelles, je suis content pour toi. Tu sais maintenant ce sur quoi tu dois te concentrer, et ce n’est que le début. Ces fourmillements ne sont que le point de départ d’orgasmes beaucoup plus intenses. Restes conscient comme le dit Bzo que ce cheminement est loin d’être linéaire, et qu’il est possible que tu ne parviennes pas à retrouver ces sensations lors de tes prochaines séances, ou bien que tu les retrouves et les perdent de nouveau. Mais elles reviendront, s’intensifieront pour devenir des orgasmes. Tu sais qu’il y a des chances que ça se passe de cette façon, alors pas de panique si ça arrive.
Quoi qu’il en soit, sois conscient également que c’est un très bon début, que tu as franchi une première étape dans ton cheminement.
Racontes nous un peu comment tu es parvenu à ressentir ce plaisir. En ne faisant rien (do nothing)? En faisant des contractions? Rythmées? Soutenues???
Cela pourra aider de nouveaux pratiquants.
Pour ce qui est de l’érection, ne t’en soucie guère. J’en avais aussi lors de mes débuts (bien proches encore), je n’en ai plus ou alors que très rarement (rassures toi, lors de ma pratique prostatique, je n’ai pas perdu mon érection de façon définitive 🙂 ). Comme le dit Bzo, même si l’envie te prenait, ne touches pas à ton sexe. Sépares bien pour le moment tes séances prostatiques de tes séances de jeu avec ton pénis. Plus tard visiblement on peut associer les deux, mais c’est quand tu seras grand 🙂

Reviens vite nous raconter la suite de tes aventures.