#29734
bzobzo
Participant

Salut Bzo, je suis aussi dans la découverte de ce plaisir qui s’apparente au « bien être » que tu cites, extatique, en laissant les cuisses s’occuper de la partie masculine et en utilisant les caresses et mouvement du corps et contractions. Le corps s’enflamme

cela fait plaisir de lire quelqu’un qui comme moi à ces deux pôles masculin et féminin activés
et formant les deux moteurs de son plaisir.
je me sentais un peu seul tellement ma pratique s’est tranformée ces derniers mois
et ne ressemble plus en rien à une façon plus conventionnelle de massage prostatique

On trouve une description très intéressante dans le livre « l’homme multi orgasmique » avec la notion d’énergie sexuelle et de circulation de l’énergie dans tout le corps. on trouve le PDF en anglais facilement

on parle pas mal de ce bouquin dans le sujet consacré au tantra:
https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/tantra-et-cetera

j’ai commencé à le lire mais j’ai arrêté,
peut-être le reprendrai-je à l’occasion
mais ses angles d’approche ne m’intéressait pas particulièrement,
cela me semblait assez éloigné de ma façon de pratiquer

On peux catalyser la réaction avec un vibro placé sous son corps dans la raie des fesses, les vibrations se propagent

hum je ne sais pas, je ne suis pas très fan de vibro, ni de masseur tout court d’ailleurs,
je pratique avec de temps à autre
mais ma pratique aneroless s’est tellement intensifiée, tellement enrichie, tellement diversifiée
que j’ai du mal à pratiquer autrement pour l’instant

Mais pour aller plus loin il faut travailler aussi la respiration profonde et la synchro avec les contractions.

je ne suis jamais vraiment intéressé à ma respiration dans le cadre de ma pratique,
je me sens comme un couple faisant l’amour,
j’ai mes gestes, mes mouvements, ma façon de m’exciter,
tout un tas de techniques que j’ai mises au point qui entrent dans le cadre de ma pratique,
d’un corps à corps amoureux avec moi-même,
les caresses, les doigts aussi pinçant, tordant, griffant,
les doigts dans ma raie, dans mon anus-pussy,
en plus des deux pôles masculin et féminin que j’active,
d’un côté avec le chipotage, malaxage , frottage, effleurement des parties génitales
et d’autre part avec les contractions qui activent la prostate,
beaucoup de mouvements avec les cuisses, avec le bassin
genre liane lascive, ondulations de tout le corps,
ce que j’appelle l’alternance des moments yeux ouverts, et de moments yeux fermés,
très très puissant aussi, un véritable petit turbo qui endiable la séance

et puis aussi moi tenant les rênes, guidant la séance dans la direction que j’ai envie,
comme j’ai envie
ou les lâchant et me laissant mener entièrement par mon corps,
me découplant complètement de mon corps en action
comme si quelqu’un d’autre agissait à ma place

tout cela forme ma pratique et s’intègre parfaitement dans ce que j’appelle,
un corps à corps amoureux,
pratique très dynamique, vraiment comme quand deux personnes font l’amour,
pas du tout statique, pas du tout systématique ,
même s’il y a toute une technique mise en oeuvre comme décrite quelques lignes plus haut

commencer à surveiller et à exercer une influence sur ma respiration,
ne me dit rien, n’entre pas dans cette façon de pratiquer,
tu conseillerais à un couple quand ils font l’amour
de commencer à influencer sur leur respiration?
moi pas vraiment,
je suis un couple en train de faire l’amour, à moi tout seul,
c’est la meilleure façon de décrire ma pratique

tu peux me décrire un peu plus comment tu pratiques? @MindBlowing
je suis particulièrement intéressé,
c’est la première fois que je lis par ici
quelqu’un qui semble comme moi sciemment activer ce que j’appelle ces deux pôles

est-ce que le féminin t’envahit aussi complètement, prend les commandes de ton corps
quand tu es en action?
chez moi ce pôle masculin est juste là comme un détonateur
qui allume et allume encore la mèche
mais c’est le féminin qui occupe pratiquement toute la place,
tout mon corps semble quasi exclusivement, en fait, habité par le féminin
quand je pratique

est-ce tu as cela aussi?
si oui est-ce que c’est venu progressivement?
moi il m’a fallu des mois et des mois
pour que finalement cela soit totalement effectif,
c’est un lent processus en fait,
de prise de conscience, d’exploration
et puis de se lâcher, de favoriser de plus en plus le féminin en nous