#29772
AvatarCh313
Participant

Bonjour, merci pour votre attention à mes ennuis et cela m’apporte un certain réconfort.
Comme je l’ai dit, je suis assidûment le forum ce qui me soutient aussi.
J’y trouve beaucoup de résonances avec mon expérience et me conforte dans ma pratique. J’ai lu l’article d’Adam et le fil consacré au Tantra. Certaines choses ‘match’ (correspondent, résonnent) bien avec mon ressenti. D’ailleurs je mets parfois en musique de fond des morceaux référencés comme tantriques pour mes séances. Mais j’en ai déjà parlé à propos des sons binauraux.
Quant à ma compagne, certes une action extérieure serait la meilleure solution pour aborder le problème mais je pense qu’il n’y a qu’elle qui peut en décider.
Elle a subi une reconstruction d’un sein après ablation suite d’un cancer. Le processus pourrait s’arrêter à ce stade mais il manque l’aréole. Elle souhaite poursuivre avec un tatouage l’imitant. Encore de long mois de doute en perspective.
Son aversion pour le pénis, si aujourd’hui elle apparaît très puissante, elle date depuis toujours du moins dans notre temps commun. Si au début de notre vie commune la pratique sexuelle était des plus simple, elle est assez vite devenue plus rare et décevante.
À ce niveau je me sens totalement incapable de pouvoir l’aider.
Aujourd’hui après ce cheminement ‘prostatique’ j’ai trouvé une autre pratique de la sexualité qui me maintient à flots. Ce qui me pèse le plus c’est de garder cette pratique secrète. J’ai un tel univers à vivre et peut-être à partager.
Au chapitre médical, c’est stand-bye, les examens reprendront au mois d’octobre…
Bonsoir à tous, à bientôt