#29930
bzobzo
Participant

Je ne voudrais pas le singer, l’imiter, ce qui pour moi serait négatif.

il ne s’agit pas de cela bien sûr.

moi à partir d’un certain moment, des envies un peu bizarres, équivoques, me sont venues,
par exemple, je sentais que si je bougeais les hanches d’une certaine façon,
je suivais mon désir et j’augmentais mon plaisir,
au début je n’osais pas trop
car ce n’était pas dans mon spectre habituel de mouvements et de gestes,
je sentais bien que ce n’étaient pas des mouvements très masculins
mais le désir était trop fort, l’envie trop forte

jour après jour je me lâchais un peu plus
et jour après jour mon plaisir changeait peu à peu de nature,
je me sentais m’emplir de plus en plus du féminin,
cela a duré des mois et des mois,
jusqu’à ce cela n’ait plus rien à voir avec le plaisir prostatique
tel que tu le ressens pour l’instant

j’ai choisi cette voie peu à peu,
au début je me rendais même pas compte ce que cela impliquait,
les changements radicaux dans ma pratique, dans mes sensations
mais c’était plus fort que moi, mon instinct et mon désir me disaient d’aller par là