#30040
AvatarArousal
Participant


@PN

Seul B-mol dans l’histoire c’est le fait que je ne contrôle pas ces pulsations.
Ma prostate « m’appelle » en permanence. Certains points de la description de @stephane commencent à ce faire sentir.

En ce qui me concerne, c’était aussi le cas peu après que j’aie réussi à atteindre le plaisir prostatique pour la première fois. J’avais même de multiples orgasmes spontanés pendant la journée (heureusement des mini-Os).
Je ne saurais dire précisément combien de temps ça a duré, peut-être une ou deux semaines, peut-être moins, toujours est-il que c’est rentré dans l’ordre spontanément.
Même si maintenant je suis conscient de ma prostate, qui souvent me titille, me chatouille, me caresse agréablement de l’intérieur (comme en ce moment même) mais je peux l’oublier si je le veux, si je me concentre sur autre chose.