#30120
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis le 25 août @pn :

Le récit de @stephane m’a fait un peu peur aussi, même si je suis super impressionné avec cette découverte et ce bonheur, j’ai peur de perdre le contrôle. Ça a l’air difficile à vivre!
Quelqu’un est passé par la et à pu arrêter cet appel permanent et prendre le contrôle?!! des suggestions?!

Tu nous dis le 26 août :

Mais voila ma crainte. je n’arrive pas à arrêter ces contractions involontaires autour de la prostate. c’est pendant jour et nuit! (… ) Au petit matin j’ai fini par faire l’amour avec mon compagnon et j’ai pu dormir enfin quelques heures

Maintenant tu sais par par quoi tu dois commencer ! sous réserve du consentement explicite de ton compagnon…

Seul B-mol dans l’histoire c’est le fait que je ne contrôle pas ces pulsations.

Tu commences à avoir une réponse qui, bien qu’elle ne soit pas encore définitive, est cependant rassurante :
Tu nous dis le 28 août :

voilá pour ma part. Je pense que ça a évolué dans le bons sens. Il faut juste laisser ces muscles ce reposer pour continuer le chemin de la découverte en tout sérénité et joie.

Ce sujet est évoqué dans le forum officiel en anglais et dans d’autres forums spécialisés. Il est souvent répondu, à tort ou à raison qu’il correspond à l’activation d’une forme d’énergie présente à l’état latent décrite dans les cultures orientales, indiscernable avant que la stimulation de la prostate ne change cet état. Tu peux faire une recherche en utilisant un moteur de recherche (de préférence Qwant qui a l’avantage d’être français et européen, contrairement à d’autres).

Faute de reconnaître et de savoir canaliser cette énergie ton corps et ton cerveau sont perturbés. Parmi les solutions « simples » proposées en réponse aux questions angoissées de ceux qui vivent cette expérience on trouve :
• la méditation,
• un exercice qui consiste à prendre racine dans le sol pour ouvrir un canal qui permet d’évacuer cette énergie débordante,
• faire l’amour ou se masturber pour évacuer cette énergie plus naturellement pour nous occidentaux, ce qui est parfois difficile au bureau ou dans les transports en commun…

Tu nous dis à propos de ton compagnon :

Il était surpris de l’ampleur de ces orgasmes, limite il avait peur pour moi! (c’est la première fois qu’il m’a vu avoir des orgasmes prostatiques), mais ça l’amuse aussi. Je pense qu’il est curieux 

Je souhaite initier mon compagnon aux plaisirs cachés de cette découverte. je l’ai invité à lire le traité et je viens de le commander un ANEROS HELIX. je ferais le possible pour l’aider dans le chemin de cette découverte.


@bzo
te répond très sagement le 28 août :

euh concernant ton compagnon, pas sûr du tout même sans doute plus que probable,
que ce ne sera pas aussi facile pour lui, cela pourrait même se révéler assez frustrant pour lui
de devoir accomplir un parcours plus classique d’apprentissage à côté de quelqu’un comme toi, chez qui c’est tellement facile et tellement sans limites

Je ne sais évidemment pas comment fonctionne votre couple et tu dois prendre ce que j’écris bien plus comme une interrogation que comme un conseil. Je suppose que depuis cinq ans que vous vivez ensemble il s’est établi un certain équilibre entre vous deux. Tu dois donc être conscient que ta fantastique aptitude à jouir aussi intensément, aussi longuement, aussi souvent en présence comme en l’absence de ton compagnon brise cet équilibre. Par bonheur il est le spectateur de ta transformation, tu peux donc longuement discuter avec lui pour construire un nouvel équilibre le temps indéterminé (de quelques semaines à quelques années) qu’il parvienne à développer la même aptitude.
Il pourra avoir la fierté d’être à tes côtés et de participer à ton développement sensuel, il pourra avoir l’excitation de vivre avec un modèle pour son propre développement, il pourra avoir l’immense atout de bénéficier des conseils d’un maître.

A condition qu’aucune forme de jalousie ne l’envahisse. Il devra être encore plus patient que s’il était seul.

Il est possible aussi que si tu parviens à partager ton énergie avec lui (voir l’article d’Adam sur son expérience d’orgasme tantrique) il soit en mesure de te rejoindre très vite. Je te le souhaite. Bon cheminement à vous deux.