#30137
EpictureEpicture
Participant

Pour enfoncer le clou ! @andraneros

La pratique dont le but est le plaisir prostatique, va bien au-delà du seul plaisir prostatique.


@Aneveil
a assez justement souligné le caractère limité de l’expression « plaisir prostatique » qu’il trouve moche.

Le plaisir prostatique, ce n’est pas seulement mettre en application un traité, une technique pour se donner du plaisir par la voie anale. C’est bien plus. Une seule expression ne suffit pas à dire tout le bénéfice dont chacun fait l’expérience, et ce, quel que soit son niveau d’expérience. Le simple fait d’avoir franchi la porte de ce forum indique qu’un chemin à déjà été parcouru et qu’ il y a déjà experience.

Je ne veux pas dire que le traité n’est pas suffisant, bien au contraire : son contenu, sa forme strictement technique et progressive en font un outil précis, clair, et manifestement rédigé suivant une bonne expérience de la pratique du massage prostatique.
De plus, son caractère gratuit est une garantie de sa neutralité.

Ce plus, c’est ce que j’essaie de partager sur ce forum, c’est que cela devient un mode de vie.
Qu’est-ce qu’un mode de vie ?
C’est une posture, une attitude, qui se traduit dans tous les détails de son existence, et qui provient de ce que génère le massage prostatique : une sensibilité particulière à quelque chose que chacun nomme comme il veut.

Le fait de pouvoir nommer cela comme on veut, est la traduction de cette posture, qui n’impose rien, qui n’attend rien.

Le fait que le fil de discussion initié par @aneveil n’ai pas pu aboutir sur une seule expression, mais sur un ensemble de propositions, dont on ne manquera pas souligner le caractère poétique, sexuel, technique, hésitant, beau, évocateur, sensible, amusant, etc. montre comment chacun est peu à peu envahi par cette posture. Et c’est bien mon cas !

Mais il y a plus encore : c’est le fait que dans un premier temps, certains pratiquants (je pense entre autres à aneveil ou Jieffe) font des parallèles entre les sensations ressenties dans le cadre du massage prostatique, et l’énergie dont fait état un certain nombre de pratiques orientales. Et dans un deuxième temps, d’autres pratiquants comme nydor, bzo, aneveil, experimentent avec succes le massage sans masseur, sans parler de ch313 qui experimente aussi avec succes alors qu’il souffre d’hypoesthesie. Enfin, @adam que chacun connait, temoigne d’un vécu extatique, et fait clairement la liaison entre le massage prostatique et ces pratiques orientales. Bien sûr rien n’est verifiable scientifiquement mais :
– Je pense que adam sait reconnaitre un etat extatique vecu et non fantasmé
– un certains nombre de cheminements convergent.
– Le nombre de pratiquants anerosless augementent.
– il y a une interrogation manifeste sur la troublante parenté entre ces pratiques sexuelles, et la circulation d’énergie dont parle les pratiques orientales.

Se pourrait-il que la circulation d’énergie biologique à travers mon corps soit ce que je ressens quand, avec ou sans masseur je percois quelque chose qui remonte le long de ma colonne vertebrale comme des vagues successives de plaisir jusqu’à mon cerveau ?