#30149
AndranerosAndraneros
Modérateur

@bodyexplorer nous dit:

je reste persuadé que tout déblocage dans le plaisir prostatique repose un peu sur la chance (c’est pourquoi sur le long terme les choses finissent par avancer)

Ce n’est pas faux. En le disant autrement nous avons tous le potentiel neuro-musculaire de vivre des orgasmes prostatiques, mais notre sensibilité à la stimulation diffère grandement. Certains sont naturellement très sensibles et plongent très facilement dans la jouissance prostatique, certains y parviennent sous l’effet d’un conditionnement, d’autres doivent trouver la bonne combinaison entre la stimulation, le conditionnement, la disponibilité du corps et de l’esprit avant de faire la même expérience.

J’approuve @epicture.

J’ai moi-même « avalé » un Tempo à la suite d’une quinte de toux. Le risque est réel. J’étais suffisamment avancé dans ma pratique anale quand cela s’est produit pour rester parfaitement détendu et ressortir le masseur avec mes doigts tout en contractant le rectum (en « poussant »).

Bon cheminement à tous.