#30167
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Quelques nouvelles de mon cheminement.
Depuis ma séance du 24 Août qui remettait en cause l’impression que j’avais de ne pas pouvoir aller au delà du plaisir que je connaissais déjà, je vis des sessions plus calmes, sur un rythme presque quotidien. De très bonnes séances, riches en plaisir et en orgasmes, mais ils sont moins mouvementés que les précédents. Je ne m’en plains aucunement, ils sont en fait différents, comme ceux que j’ai déjà pu décrire auparavant, du type Calm Sea O’, tout à fait satisfaisants. Il semblerait que ce qui conditionne le déroulement d’une séance entre les deux façons que j’ai d’éprouver du plaisir, c’est l’intention que j’y mets en l’abordant. Il est vrai que cette semaine, j’ai souvent pensé avant de pratiquer à faire circuler l’énergie dont j’ai déjà parlé. À chaque fois que j’ai cette intention, la séance se déroule sur le thème Calm Sea O’. Ce n’est qu’un début d’observation, mais je vais y être attentif, ça me permettra de choisir (peut-être) l’une ou l’autre façon, en fonction de mes désirs.
Je ressens ces Calm Sea O’ de façon plus spirituelle que les autres, qui sont beaucoup plus animal. Pour ces derniers, c’est vraiment la bête lubrique qui s’éveille. Non, durant ceux la, on a l’impression de se soulever, de l’éviter, et d’entrer en communication avec le tout. Je n’en suis qu’au début de la découverte de ces orgasmes, et je pense qu’ils peuvent encore se développer, mais il arrive un moment, juste avant qu’ils ne s’arrêtent, pendant lequel j’ai l’impression que mon esprit s’ouvre sur l’infini. La vision exacte que j’en ai est le cosmos. Comme si je m’élevais au dessus des nuages et que je parvenais au delà de la stratosphère. Ce n’est qu’une image, je ne prends aucune substance hallucinogène 🙂

Il me revient à l’esprit qu’il y a eu au milieu de ces séances une séances plus animale, pendant laquelle j’ai essayé de faire circuler l’énergie sexuelle tel que décrit dans le livre de Mantak Chia…. Et bien il arrive un moment ou ça devient extrêmement compliqué. Tenter de rester concentré pour faire remonter cette formidable énergie le long de la colonne vertébrale jusqu’au cerveau, et la faire redescendre jusqu’au nombril en maintenant la langue contre le palais… J’ai pu tenir un moment, mais j’ai été forcé d’abandonner sous la pression formidable des sensations que je ressentais.

Au sujet des exercices proposés par Mantak, mais surtout sur l’importance d’isoler plaisir pénien et plaisir prostatique, j’ai commencé l’un de ses exercices, le but étant de se donner du plaisir, mais en évitant d’aller jusqu’à l’éjaculation. Mantak précise bien que l’on y parvient pas lors des première tentatives. Bref! Je me souviens que ce jour là, j’avais très envie de faire une séance que je me réservais pour le soir, la scène que je vous décris se déroule le matin. On ne peut pas dire que l’exercice à été un échec complet, j’ai travaillé consciencieusement les points décrits, mais il a raison, on n’y parvient pas toujours du premier coup! Et bien cette éjaculation a totalement inhibé mon désir de séance. Je tenais à témoigner de ce passage pour les débutants qui quelque fois, et ça m’est arrivé, ne résiste pas à l’envie de se masturber lors d’une séance. Je ne suis plus tout jeune d’accord, et j’ai certainement moins de vigueur que lorsque j’avais 20 ans, mais si je l’ai ressenti de la sorte, il y a fort à parier qu’éjaculer ampute une partie de l’énergie sexuelle, mais sur un jeune homme.

Voilà voilà mes amis.
J’ai fait hier soir la séance certainement la moins riche depuis mon éveil, plutôt calme et rapide, mais avec tout de même de très bons moments. J’étais fatigué et il était tard. De plus, depuis avant hier, je ressens pas vraiment une douleur sur ma prostate, mais je la sens assez dure. Disons une sensation différente de d’habitude. Je mets ça sur le compte d’une pratique intensive, et dans mes séances les contractions sont en général assez violentes.
Je vais essayer de faire une petite pause pour faire reposer la machine. Le problème, c’est que j’ai envie…
Je vais au moins essayer de tenir un peu, ça ne peut qu’augmenter mon désir.

Je vous souhaite à tous un excellent cheminement.