#30189
AvatarEnvole
Participant

Hello @Jieffe,
tout d’abord merci pour ce magnifique récit, je trouve ces quêtes du plaisir que nous racontons collectivement ici tellement sublimes…Et je te rejoins : oui il y a pour moi chemins d’énergies, oui il y a un lien avec le souffle, les méridiens qui relient les différents points du corps…On est ici dans du subtil, de l’énergétique…Même si parfois la jouissance éprouvée est loin d’être subtile, plutôt massive ! Mais en avoir conscience permet aussi d’apprécier toute la partie subtile de la jouissance, les pics orgasmiques relatifs, graduels, les petites apothéoses lentes et lumineuses…Personnellement j’en ressens beaucoup, et plus que les autres. Par exemple je n’ai jamais eu ces impressions que mon corps prenait le relais, me faisait l’amour…Mais il est possible que ça vienne !
Au passage bravo pour cette réflexion sur une façon « féminine » de vivre l’amour…Oui comme vous le dites, bzo et toi, il ne s’agit pas de singer une femme qui jouit, de l’imiter extérieurement, par contre il est fort possible qu’à l’occasion d’une jouissance intérieure forte, on se retrouve à agir comme on a pu voir des femmes agir…Mais c’est en fait tout simplement que le corps humain a de multiples possibilités de jouissance, et que dans ce domaine comme dans les autres, on a répartit les fonctions par genre, et finalement on a interdit à un genre d’éprouver les sensations des autres…Il n’en reste pas moins que ce ne sont que des choix de conventions, culturels. Mais si on les dépasse, on retrouve tout le potentiel de plaisir du corps humain, qui est gigantesque…Personnellement je trouve ça sublime, dans les faits comme dans l’idée !!! Et j’en éprouve une jouissance supplémentaire, intellectuelle, métaphysique, spirituelle celle-ci…
Bon j’arrête là !!! Tout le meilleur et à une prochaine fois !!!
Naomi