#30247
JieffeJieffe
Participant

Une dernière chose, hier soir j’ai vénéré mon cul. Vraiment.
J’ai tendance à le voir de plus en plus différemment, et surtout après la lecture des témoignages dont Naomi nous a transmis les liens.
Je l’avais lu sur le forum officiel, où un anéronaute confirmé disait qu’il fallait penser son cul comme un organe sexuel, au même titre et peut-ête plus encore que le pénis. C’est vers ça que je me dirige, ne plus le considérer comme le vide ordure. Lui redonner ses lettres de noblesse.
Il peut être source d’un immense plaisir, pendant l’acte, et qui rejaillit sur ta vie de tout les jours.