#30263
bzobzo
Participant

une bonne demie heure à explorer les possibilités de cette zone à la base de ma verge,
glissant un doigt, pressant un peu, frottant un peu,
voire glissant un doigt de chaque côté de mon pénis,
entre les cuisses,
toujours à la base

mais la plupart du temps tirant un peu la peau vers le haut,
vers le pubis,
directement je suis inondé délicieusement
de plein de bonnes ondes

moments sublimes,
tout d’un coup cette chair qui est un véhicule bien sage,
s’emballe, rue, cabre,
une sauvagerie animale s’éveille, s’en empare,
me dépossède de la conduite de ma monture,
pour mon plus grand bonheur

je est une autre