#30374
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis @envole :

la recherche sensuelle de chacune et chacun est une noble chose, je dirais même plus, une quête essentielle pour la personnalité, la conscience de soi, la qualité du lien entre esprit et corps, l’ancrage du soi dans le monde…C’est une quête à la fois spirituelle, physique, et existentielle…En tout cas d’une grande valeur, trop négligée. Je milite pour le droit de chacun.e à se découvrir et à s’explorer et à s’aboutir sexuellement. Jusqu’à la maturité de la libido, de sa libido.

C’est une découverte que j’ai faite moi aussi, que je fais encore devrais-je dire. J’ajoute qu’à mon âge et avec mon esprit très factuel et rationnel c’est une aventure étonnante. Je n’avais jamais imaginé que ce qui dans un premier temps n’était qu’une forme de masturbation plus ambitieuse que celle que je pratiquais depuis mon adolescence me conduirait à modifier à ce point la perception que j’avais de mon corps et en conséquence ma relation à autrui pour ne pas dire au monde. Comme disent les anglophones « work in progress », ma transformation est très loin d’être terminée.

Bon cheminement @envole.