#30395
bzobzo
Participant

je me suis beaucoup exercé au lit ce soir

je me suis exercé comme un homme qui voulait faire des percées,
comme un athlète bien décidé à reculer ses limites

et je n’ai pas été déçu,
cela a pris du temps pas mal d’heures
mais finalement la récompense est venue

je bougeais de trop,
je me suis agité dans tous les sens,
combinant tous mes trucs de singe savant du plaisir prostatique,
tantôt déchaîné, laissant libre cours à mon corps, tantôt tout en finesse et déployant toute ma science
mais rien n’y faisait,
le plaisir était là,
la richesse était là,
l’intensité était là
mais je continuais quelque part au fond de moi, à ne pas être satisfait,
il manquait toujours quelque chose
malgré les tombereaux de plaisir qui se déversaient les uns après les autres

merde je me suis dit, suis-je donc à ce point difficile à satisfaire?
suis-je à ce point perfectionniste de ne pas être satisfait de tant de plaisir déjà?
mais rien n’y faisait,
sur le métier je remettais mon ouvrage,
quelque part une petite voix me disait qu’il me manquait encore quelque chose, quelque part

mais quoi, bon dieu de bon dieu? mais quoi!
j’y suis retourné dans mon lit ce soir au moins cinq , six fois,
parfois un quart d’heure, parfois une demie heure, parfois une heure complète,
résultat, je n’ai fait pratiquement que cela,
après avoir mangé et régler quelques affaires courantes
mais pourquoi pas? il y a manières bien plus stupides de passer ces soirées
que de se donner du plaisir et de se chercher à en donner toujours plus,
n’est-ce pas?
vous en conviendrez..
ou pas…
qu’importe, c’est ma vie, j’en fais ce je veux

donc à un moment, j’ai tout d’un coup compris le problème,
je bougeais de trop,
ou plutôt je bougeais mal, le rythme n’est pas bon quelque part,
j’ai senti précisément à un moment donné qu’il y avait
une mauvaise synchronisation quelque part,
une déperdition d’énergie incroyable
on peut bouger beaucoup mais il faut le faire bien

comment bouger bien?
le plus difficile encore cela va être de l’expliquer

les mouvements doivent être en accord avec nos sensations,
synchronisés, je veux dire,
cela oblige déjà à écouter ou plutôt laisser le corps écouter

que les mouvements n’empêchent pas le corps d’écouter,
voici la façon la plus synthétisée et la plus précise que je trouve là pour l’instant de l’exprimer,
c’est un peu mystérieux, j’en conviens, c’est à dessein

le corps écoute, les mouvements vont éveiller les sensations,
nos actions vont éveiller les sensations,
le corps entend, vous devez en même temps aussi respecter cette écoute
le corps entend, assimile les sensations éveillées, les retravaillent pour vous,
vous devez respecter tout cela,
fragile équilibre

vous devez éveiller les sensations
mais aussi pour les entendre, les recevoir cinq sur cinq,
vous devez savoir vous effacer et agir avec respect de ce qui a déjà été éveillé

ralentissez, dégustez, puis remettez-vous en mouvement, remettez-vous en action,
subtile synchronisation entre l’action et l’écoute,
entre l’action et l’inaction

donnez une chance à votre corps d’être à l’écoute de ce qui a été éveillé,
ne le brusquez pas, sauf par moments,
agissez, il faut agir,
le plaisir vient grâce à une combinaison entre l’action et la non-action,
grâce à un subtile équilibre entre l’action et la non-action

long apprentissage,
certains sont trop dans l’inaction,
d’autres trop dans l’action (votre serviteur…),
depuis ce soir minuit,
j’ai compris qu’il y avait cet équilibre à établir, à constamment maintenir
pour être à cent pour cent de ses capacités

voilà pourquoi je n’étais pas satisfait
parce que je sentais que je n’étais que par moments à pleine capacité,
qu’à chaque instant il y avait 10 pour cent, ou vingt pour cent, trente pour cent,
voire plus
qui se perdait dans la nature,
quel gaspillage,
il fallait y remédier, je le pressentais, c’est ce qui me chiffonnait depuis un certain temps

là ça va aller,
maintenant il me faudra encore un peu de temps pour bien mettre cela en pratique
mais maintenant que j’ai compris où était le problème et la solution,
j’ai passé un stade très sérieux là dans ma progression