#30405
SophiAirSophiAir
Participant

Quel plaisir de lire ce forum ch313 !
J’ai expliqué dans un forum « Ca marche » mon expérience du massage prostatique avec simulateur, et la découverte que le plaisir prostatique peut exister également SANS simulateur.
Mais effectivement, une des plus belles découvertes, depuis, c’est cette sensation d’être doté d’un vagin, d’être une personne qui s’ouvre et qui accueille en soi. Très étrange sensation de devenir une femme pendant ces « voyages ». Et le travail du cerveau qui fait ressentir la pénétration d’un pénis, comme si les contractions accompagnaient, ou formaient ce pénis pénétrant. Le va-et-vient de ce pénis en moi jusqu’à son éjaculation, qui correspond à mon plaisir interne.
Moi non plus, je n’ai plus d’érection durant ces expériences. Et pendant la journée, au bureau, ou n’importe où, si je suis assis(e), mes cuisses peuvent se resserrer et se frotter l’une à l’autre, provoquant des ondes de chaleur, et des début de contractions dans mon abdomen, en même temps qu’une sensation d’ouverture de… je ne sais quoi sous mon scrotum. Parfois, l’impression, qu’effectivement des lèvres se forment et que mon vagin se creuse.
En écrivant ces lignes, je me demande si je reste sain d’esprit tellement cela me semble étrange.
J’ai hâte de continuer à vous lire, et à trouver d’autres expériences « féminines » comme celles que je vis maintenant.
L’Aneros, en fait, a été un magnifique déclencheur vers quelque chose d’autre, de plus profond, plus interne. Et oui, même si je suis indubitablement un homme, je me sens tellement femme dans ces moments-là.
Merci à toutes et tous.