#30416
EpictureEpicture
Participant

Excellente séance de nouveau cette nuit, avec une nouveauté :
Il semble que ma prostate soit sensible à un moment spécifique : c’est le moment de passage entre la contraction volontaire et le relâchement volontaire. En essayant de maintenir ce moment, même avec une toute petite contraction, et l’énergie sexuelle reconstituée, cela a provoqué des réactions involontaires, musculaires et vibratoires de plaisirs intenses. De plus, alors qu’avant je ressentais les vagues de plaisir partir de mon périnée, et remonter par l’arrière le long de la colonne vertébrale, jusqu’au cerveau, cette nuit, les vagues remontaient aussi par devant, à travers mon abdomen, jusque dans mon cou. Les deux courants vibratoire, par devant et par derrière se mélangeaient par des circuits intermédiaires qui traversaient mon corps d’avant en arrière. Je serais incapable de dire combien de temps cela a duré, je me suis évanoui dans la nuit. Tout ce que je sais, c’est que cela a démarré vers 23 h 0., A 2 h 00, je me suis réveillé, et j’ai ôté mon masseur pour dormir car mon sexe était sous pulsation, il fallait libérer un peu la pression. Et je me suis endormi.
Bien sûr actuellement, alors que je vous écris, mon bassin est toujours le siège de petites vibrations qui n’attendent que d’être réveillées.
Encore une fois, je suis sur un petit nuage. Je ne ressens plus vraiment de fatigue, et peu m’importe ce qui peut se passer dans le monde : advienne que pourra !
Bises à tous !