#30426
AvatarCh313
Participant

Cher Bzo,
Ce matin au réveil, je n’avais pas d’attente, pas de fantasme en tête.
Quand je me dis : je mettrai bien l’Helix, je n’ai pas de dessins à venir.
Comment cette seule pensée a-t-elle pu déclencher une telle réaction, si soudaine, si puissante. Alors que je n’ai pas encore pensé à comment je vais m’organiser.
Une libido (ou une chose) inconnue, cachée, incroyable m’a pris de vitesse profitant d’un laisser-faire complice et d’un lâcher-prise exceptionnel.

Un autre point à souligner, c’est l’arrêt du processus. Comment se déclenche-t-il ? Je réitère ma notion de superviseur, je se sais pas comment nommer cette faculté qui est totalement inconsciente et que j’associe à un fonctionnement hypnotique.
Aujourd’hui comme dans une situation précédente le critère déclencheur est l’appréciation de l’environnement de l’action. Dans un cas comme dans l’autre, j’aurais pus réveiller ma compagne, ce que ‘quelque part’ je me suis interdit.
Aujourd’hui j’ai du trembler énormément à côté d’elle, mais peut-être que le physique réel n’était pas si violent’ je ne le sais pas. Mais elle m’a fait une réflexion sur mes levers nocturnes. Peut-être à t elle eu quelques retours de mon état.
Précédemment je ne sais pas comment je suis arrivé à ‘l’étape’ où je me masse, caresse la jambe et que mes doigts arrivent autour de mon anus. Mais c’est à ce stade qu’il y a eu un Stop, et pourquoi j’ai pensé à toi, à ta pratique.
Le fonctionnement est très mystérieux. Je ne le maîtrise pas mais je l’utilise et il faut que je lui fasse confiance. Je le rapproche de ce qu’on dit en pratique hypnotique : on ne peut pas obliger le ‘patient’ à faire ce qu’il ne veut pas.
J’ai encore beaucoup à apprendre. Mais pour le moment je suis plus en quête de recréer une relation sexuelle avec ma compagne.

À plus