#30471
AndranerosAndraneros
Modérateur

Vous nous dites le 11 septembre :

En écrivant ces lignes, je me demande si je reste sain d’esprit tellement cela me semble étrange.

Je pense que vous n’êtes pas le seul. Je pense que tous nos amis dont le cheminement vers l’orgasme prostatique est très avancé se sont posé la même question ou se la posent peut-être même encore. Un cheminement réussi nous fait découvrir et encore mieux vivre notre intériorité, alors que notre éducation nous limite à notre extériorité.
Selon notre psychologie et nos fantasmes cette découverte prend des formes très différentes mais toutes riches et gratifiantes.

L’Aneros, en fait, a été un magnifique déclencheur vers quelque chose d’autre, de plus profond, plus interne. Et oui, même si je suis indubitablement un homme, je me sens tellement femme dans ces moments-là.

Même si, en ce qui me concerne, je ne me sens pas (encore ?) femme je partage votre émotion.

Bon cheminement @pcommep.