#30499
bzobzo
Participant

je me suis offert une petite séance avec masseur

j’étais occupé depuis une demie heure en aneroless
puis à un moment donné, j’ai eu l’envie irrésistible de sentir le masseur en moi,
aussi désiré, aussitôt fait,
me voilà avec Carabosse, ma petite fée en silicone dans mon anus-pussy, allant et venant

mon dieu que c’était bon,
quel flux constant et massif de sensations sublimes en soi,
il y a moins de richesse, moins de variété, c’est plus limité, qu’en aneroless
mais la puissance et l’intensité sont les mêmes
et c’est beaucoup plus simple à obtenir et à maintenir comme flux

techniquement il y a moins, nettement moins,
enfin de la façon dont moi, je pratique,
il s’agit juste de me mettre en mode liane lascive,
me caresser des deux mains langoureusement
et puis le plus important, à me servir du masseur
comme d’une pine bien dure allant et venant en moi,
rien de plus

je dois dire que j’ai apprécié cela aussi avec ce bon quart d’heure avec masseur,
la simplicité technique comparée à la relative complexité de celle en aneroless,
ça va tout seul quasiment, on est sur des rails

et puis le plaisir est différent,
massif, tellement massif, comme un flux me traversant de part en part sans discontinuité,
caressant au passage tout mon être inlassablement,
moins riche, moins varié mais plus facile à obtenir et à maintenir, comme je l’ai déjà écrit,
désormais je jure de ne plus délaisser Carabosse,
ma petite fée en silicone et son balai magique qui récure si divinement mon anus-pussy

j’ai tout de suite accepté ce corps étranger , plus de sensation d’intrusion
comme pendant tout un temps après être resté longtemps aneroless,
dressé qu’il était, dressé en moi pour me rendre fou
et il m’a rendu fou de plaisir, le bougre, comme il m’a rendu fou!
je n’en finissais pas de gémir, comme il allait et venait en moi,
avec son museau venant presser et encore presser contre ma prostate,
quel foutage divin

à refaire absolument!