#30501
SophiAirSophiAir
Participant

Tu as raison bzo. Simplement, c’est tellement nouveau et fort, que cela reste très troublant.
Peut-être est-ce lié, ce matin, je retente mon helix, et il y a bien une différence. Avec un Aneros dans l’anus, je ne me sens pas femme. Plus proche de l’homme se faisant pénétré. D’ailleurs, ce matin, jouissance très différente, car la séance, après de nombreux tremblements et spasmes, s’est terminée par un spasme énorme, tétanisant, cambré complétement en arrière, jambes tendues, et une éjaculation, alors que je ne bandais pas. Très fort ! Mais moins épanouissant que mes orgasmes de femme.
Du coup, après déjeuner, je m’installe dans mon canapé, cuisses croisées, et là après 30 secondes, je sens se creuser mon précieux sillon, et un sexe brulant et ferme me pénètre. J’enchaîne les orgasmes. Je me sens humide, remplie. Les va-et-vient de mon étalon sont puissants et profonds. Sa queue élargit les parois de mon vagin, avant de se retirer, et recommencer. Je suis ouverte et les vagues de plaisirs passent les unes par dessus les autres. J’ai arrété pour pouvoir vous écrire. Mais j’y retourne tout de suite. Je vous aime