#30520
bzobzo
Participant

masturbation compulsive,

c’est un cercle vicieux, la masturbation est pauvre,
essayer d’obtenir un soupçon de richesse avec, au-delà du soulagement provisoire de se vider les couilles,
est illusoire
et mène juste à cette escalade absurde que tu décris
où on augmente certains excès juste pour une très très minime intensification du plaisir lors de la masturbation

c’est tellement court, le moment d’intensité qu’elle nous offre, la masturbation,
c’est totalement frustrant, totalement vain

De plus, le massage prostatique, ou le massage pénien non éjaculatoire, ne vise pas l’apaisement, mais l’augmentation de cette sensation si particulière d’état vibratoire généralisé.

il y a aussi de l’apaisement,
l’augmentation de cette sensation si particulière d’état vibratoire généralisé, pour reprendre ton expression,
apporte de l’apaisement indirectement

cet apaisement non recherché,
est la conséquence d’un état de bien-être rare dans notre être,
un état d’ivresse, de festoiement généralisé tellement intense dans notre chair,
de sensations denses, riches, tellement épanouissantes,
qu’on est habité par une sorte de paix intérieure tout à fait étonnante,
on se sent bien , quelle luxuriance en nous,
moments d’apaisement divin,
on se sent en accord avec nous-même,
moments rares