#30570
EpictureEpicture
Participant

Bonjour à tous

Pour être exact, je ne suis pas comme @andraneros tout à fait passé en mode prostatique. Je pratique en alternance les techniques de Mantak Chia sans éjaculation, et le massage prostatique sans stimulation pénienne.
Je me demande si cela ne provoque pas une interférence dans ma progression. Pourtant je vis en ce moment, depuis quelques jours, des grands moments de plaisirs, sans toutefois pouvoir affirmer sans équivoque que j’enchaine les orgasmes. Ce sont plutôt des vagues successives de plaisir. Il n’y a pas véritablement de montées en palier. C’est plutôt plafonné. Peut-être suis-je comme le fut en son temps @Jieffe sous le plafond de verre. Nous verrons. Je pense que l’absence d’éjaculation joue un grand rôle dans ce sentiment d’être empli d’énergie sexuelle.

Si Adam lit ce post, j’aimerai lui poser une question : il conseille dans l’émission « les couilles sur la table » la lecture du livre de Mantak Chia « l’homme multi orgasmique ». Mais Mantak Chia, à aucun moment dans son livre ne conseille l’insertion d’un masseur prostatique. Il souligne l’importance de la prostate, mais ses techniques préconisent, pour accéder à l’orgasme non éjaculatoire et multiple, une technique bien différente de celle du « traité d’aneros », en passant par la stimulation du pénis.
Ma question est simple : ces deux techniques, celle de « l’homme multi-orgasmique », et celle du « traité d’aneros » sont-elles complémentaires, ou antagonismes voire incompatible. Dans quelle mesure l’une ne peut-elle pas interférer sur l’autre selon vous ?

Merci à toi @andraneros, et aux autres, et bon cheminement