#30575
SophiAirSophiAir
Participant

Bonjour Helixir,
surtout pas de découragement. Laisse venir. Je suis d’accord avec bzo lorsqu’il dit :

puis un jour tu es dans de meilleurs dispositions intérieures,
sans même t’en rendre compte, tu t’ouvres, tu te laisses aller,
tu te laisses emporter,

Essaye de ne plus diriger tes séances. Essaye surtout de t’ouvrir, de t’abandonner. Ca demande une bonne dose d’oubli de notre condition masculine, mais à mon sens, c’est la clef.
As-tu essayé un jour de t’endormir avec un Aneros introduit dans ton anus ? Je ne crois pas l’avoir lu dans ton fil. Tu te prépares comme si tu allais faire une nuit classique, surtout pas pour une séance, et tu laisses les choses faire.

Bon courage, et comme disait l’autre : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage »