#30597
bzobzo
Participant

cher @epicture

Quand je lis ces descriptions :


@epicurien99

• d’abord, tremblement des mains, des bras
• convulsions dans tout le corps (le corps se soulève, tout le corps tremble : d’abord la région pelvienne, ensuite les cuisses, les jambes, le torse, le cou, la tête)
• mon corps bascule de droite à gauche, parfois se retourne complètement
• je n’ai plus de contrôle sur mon corps
• mes jambes frappent littéralement le matelas
• respiration très rapide, halètement, gémissements, cris, hurlement parfois

Ou,


@pcommep

je suis chez moi, et je respire alors par la bouche, je gémis et les choses m’échappent. Si je suis allongé, mon corps entre en vibration, et j’aurais beaucoup de mal à te décrire ce qui se passe ensuite.

Je ne m’y reconnais pas. Ce ne sont pas des choses que j’ai vécu.

ce sont des exemples extrêmes, plus précisément la description de super O
avec des manifestations spectaculaires du désordre du corps en roue libre, tout à sa jouissance.

J’ai connu cela, j’ai eu toute une période comme cela,
il faut voir que dans notre parcours, ce sont tout de même des moments rares

nous avons vu arriver sur le forum, ces dernières semaines 3 ou 4 nouveaux
qui ont une caractéristique commune, ils ont la chance,
de ce que je qualifié « d’être tombé dans la marmite de potion magique »,
en d’autres termes, ils ont énormément de facilités,
ils ne doivent pas confronter les habituelles difficultés des débutants
et le parcours plus ou moins long pour atteindre ces sommets décrits

en quelques jours, ils arrivent déjà à ressentir des super O,
ce sont des gens tout à fait hors normes,
donc il ne faut pas essayer de se comparer à eux,
j’ai connu mon premier super O après 9 mois ou un an, me souviens plus exactement
et ça a été le résultat d’une lente progression

Voilà, de nouveau environ 15 jours sans éjaculation.

c’est ce que j’écrivais aussi, il faut plus ou moins 10 à 15 jours après une masturbation
pour retrouver une pleine puissance, les ressources sexuelles subtiles, gonflées à bloc,
il n’est ici donc pas question juste de réserve de sperme

Elle sait ce que je fais, mais je suis freiné par une certaine forme de pudeur. Je n’ai aucun moment où je suis seul à la maison (entre ma femme et mes deux enfants), c’est vraiment ce qui me manque pour décoller

c’est tout à fait possible cela,
pour que je puisse pratiquer sans aucune retenue, sans aucun tabou avec quelqu’un à côté de moi ou pas loin,
il faudrait que ce soit une personne qui soit totalement complice de mes activités

Ce n’est donc qu’une question d’aménagement, de trouver un moment, et un espace ou je puisse me sentir tranquille et serein, et me laisser aller.

oui, prends vraiment la peine de trouver un moment avec une belle plage horaire, au moins deux, trois heures
où tu puisses pratiquer sans aucune retenue, personne qui risque de te déranger,
cela pourrait être un déclic merveilleux pour toi,
de te laisser aller sans rien devoir retenir, de pouvoir hurler si tes entrailles te le commandent,
de pouvoir bouger comme tu veux,
te laisser aller sans devoir risque à aucun instant d’être surpris par un membre de ta famille

je ne sais pas, si tu habites à la campagne, trouve un prétexte pour t’absenter toute une après-midi,
prends ta voiture et pendant qu’il fait encore beau,
trouve-toi un coin de bois ou de champ où tu puisses sur une couverture t’allonger , te dénuder
et pratiquer sans aucune retenue,
cela pourrait être une expérience déterminante pour toi