#30606
bzobzo
Participant

je dois dire que cela éveille des échos en moi tout cela

au niveau des fantasmes pas à proprement parler,
celui qui va le plus loin chez moi, je l’ai déjà en partie raconté dans mon fil,
j’ai eu quelques relations plus ou moins consommées avec des hommes il y a bien longtemps
mais un fantasme qui continue à renaître régulièrement en moi,
c’est qu’un homme me domine, me violente,
me force à avoir son sexe dans la bouche, me l’enfonce, éjacule sur mon visage,
puis me prenne de force, à à grands coups de boutoir, sans aucun ménagement

être dominé outrancièrement donc, je ne sais pas si tout cela rentre dans la catégorie BDSM,
sans doute pas de cette manière

par contre au quotidien, dans ma pratique prostatique, appelons-le comme cela pour simplifier,
j’ai déjà évoqué aussi que très régulièrement, même si pas tous les jours,
j’aime à utiliser les mains autrement que pour me caresser,
des ongles enfoncés, coups de griffe donc, des pincements, des pressions très fortes
et aussi dernièrement au niveau des parties génitales,
les presser très fort, voire pincer ou utiliser les ongles aussi

ce processus de la douleur se convertissant quasi instantanément en du plaisir corsé, très corsé,
je le connais, je l’ai vécu dans ma chair, je le déguste régulièrement

aussi autre chose, lors de jouissances très fortes, très intenses, les super O par exemple,
j’ai pu constater à quel point le plaisir très intense, très très intense,
semblait proche de la douleur,
que seule une très mince cloison semble l’en séparer

au fond la douleur et le plaisir sont les deux versants d’une même montagne