#30607
matou8313matou8313
Participant

Valafar , effectivement on peut se lasser de pratiques douces et « communes » pour se lancer dans une découverte de ce qui nous attire sans savoir exactement ce qu’on va trouver . C’est d’ailleurs aussi valable dans notre vie , professionnelle , relationnelle ou autre ….. Mais ce que vous dites renforce aussi ma conviction qu’au moins dans le domaine du sexe on est marqué par sa première expérience . Je l’ai remarqué dans pas mal de blogs divers où les intervenants le décrivaient . Pour rester centré sur la mienne , je suis persuadé que ma première jouissance sous une fille qui me dominait en m’immobilisant par une prise de judo puis en frottant ses seins et son ventre contre moi , ce qui m’a fait éjaculer tout de suite (avant je me masturbais tout seul et c’était la 1° fois que je connaissais le désir d’une fille , le plaisir de sentir un corps qui recherchait le plaisir autant que moi) m’a marqué pour la vie .
Auriez vous eu votre penchant pour le SM si votre 1° partenaire sexuelle n’avait pas été maso ? Si elle avait préféré des relations plus douces et conventionnelles ?
Moi je sais que cette 1° expérience m’a marqué , ensuite elle m’a initié à des rapports plus « normaux » avec pénétrations ( mais pas souvent , à l’époque les préservatifs n’étaient pas si facilles que ça à acheter pour un mec timide …) , fellations, cunis , masturbations réciproques : j’ai donc connu très vite après d’autres façons de jouir ….Mais encore maintenant 55 ans après je garde une préférence pour la position d’Andromaque où la femme dirige le frottement de la verge contre le point G que mon gland n’arrive pas à trouver (au contraire de mes doigts, un gland est tellement moins sensible ….) et j’aime qu’elle profite de ma bite comme d’un vibro …. Et je pense que c’est du à cette 1° expérience ….
N’est-ce pas un point commun avec la votre ?

Il y a aussi certainement des gens qui , lassés de sensations sexuelles trop habituelles chercheront à ressentir d’autres sensations, à en faire éprouver d’autres à son (sa) partenaire , mais ce doit être plus rare …..Certes je fais de l’électrostimulation sexuelle, c’est donc aussi que j’ai recherché des stimuli nouveaux , mais c’est en fait une masturbation sans les mains , pas un rapport sexuel partagé . Les participants du forum orgasme prostatique recherchent aussi une sensation nouvelle au plan orgasmique , mais excepté pour ceux qui l’avouent à leur partenaire, pratiquent en solo et même pour beaucoup en se cachant d’elle (ou lui ) , donc aussi masturbation au ses strict , même si c »est aussi sans les mains, comme moi l’estim …. ….

Par contre pratiquer le SM en duo exige de trouver son complémentaire , pour vous qui êtes sadique , votre soumise , mais je pense aussi que certains couples peuvent chercher à inverser les rôles parfois , à moins que le besoin de se sentir dominé ou le désir de dominer n’acceptent pas de changement ???
Si vous tombiez sur une partenaire dominante , supporteriez vous d’etre dominé ? Et si ce n’est pas le cas, pourquoi ?

Ma partenaire par exemple veut aussi parfois que je fasse « le mâle », alors c’est la levrette , je lui claque un peu les fesses pour les rougir, je pince ses tétons et quand elle me montre avec ses mouvements de hanche, ses gémissements que l’orgasme approche , je lui triture fortement son clito ( que j’ai caressé bien avant pour qu’il soit bien gros et bien mouillé , mais son vagin est encore plus ruisselant qu’en position d’Andromaque ) Donc elle aussi a besoin d’inverser les rôles de temps en temps …..
sans aller jusqu’au BDSM, il s’agit bien de domination respective, non ???
Le sexe à deux étant un jeu , l’inversion des rôles me parait essentielle , qu’en pensez vous ? Et les autres lecteurs du forum aussi ???
matou8313