#30652
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis @genesis :

je ne peux pas dépasser les séances de plus de 2 heures,

La durée d’une session ne porte aucune signification sur ton degré de maîtrise du massage prostatique. Certains ont besoin d’une période initiale longue pour se détendre, se laisser aller avant de pouvoir se concentrer sur leur masseur et les effets de son action, d’autres plongent très vite dans un état méditatif qui leur permet de sentir immédiatement leur masseur prendre vie. Certains doivent renouveler leurs contractions volontaires après chaque vague de plaisir, d’autres peuvent rester en roue libre dès la première vague de plaisir. Certains s’épuisent très vite sous l’effet de l’intensité de leur plaisir, d’autres soutiennent plus facilement cette intensité et peuvent donc rester plus longtemps en phase orgasmique.

La durée d’une session ne porte aucune indication sur la qualité de la jouissance qu’elle procure. A contrario on peut penser que plus la jouissance est intense, plus les réactions de l’organisme sont fortes et donc épuisantes. Certaines sessions très physiques peuvent épuiser l’anéronaute en 30 minutes, d’autres plus douces ou plus mentales peuvent durer plusieurs heures en puisant moins dans les réserves énergétiques de l’organisme.

Ce qui est important c’est la charge que tes nerfs portent vers ton cerveau, ce sont les émotions que ton cerveau fait naître sous cette charge, ce sont les hormones que tes orgasmes libèrent dans ton corps. Ce n’est pas la durée de ta session.

Fais donc durer tes sessions en fonction de ce que tu ressens sans objectif chronométré. Tant que tu as envie de sentir la présence du masseur contre ta prostate, garde le. Quand tu n’en as plus envie, retire le. Quand tu vivras ta jouissance avec autant de force que @bzo, ta session continuera même après le retrait de ton masseur…

Bon cheminement @genesis.