#30654
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonsoir @epicurien99.
La préparation de mes sessions commence avec une adaptation de mon rythme de vie. Depuis que je me suis lancé à la recherche de l’orgasme prostatique je fais très attention à la régularité de mes selles en adoptant un régime alimentaire équilibré. J’ai ainsi éliminé le besoin de faire des lavements, sauf par exception.

Le rituel de mes sessions solo se déroule ainsi :
A) Préparation
▪ Passage aux toilettes,
▪ Un peu plus tard, insertion d’un suppositoire de beurre de karité préparé à l’avance et conservé au congélateur (volume environ 5 ml)
▪ Un peu plus tard après avoir laissé au suppositoire le temps de fondre et de s’étaler dans le rectum, insertion du masseur préalablement lubrifié au beurre de karité
B) Ambiance
▪ Chambre noire si la session est nocturne, claire ou assombrie yeux fermés le jour
▪ Pas de porno, ni de musique d’ambiance qui me gênent maintenant
C) Position
▪ Allongé sur le dos, jambes légèrement écartées et allongées, de temps en temps sur le côté en cours de session, jamais complètement sur le ventre, position très inconfortable pour moi
D) Tenue
▪ Nu
▪ Serviette de bain sous le corps
E) Durée
▪ Sessions nocturnes, en fonction des réveils de ma prostate, deux ou trois
dans la nuit
▪ Sessions diurnes, je prévois au moins deux heures d’intimité tranquille, façon sieste.

Ce rituel n’a rien de sexy, ni d’excitant. C’est un rituel simple, naturel complètement intégré à ma vie quotidienne. Mes sessions sont désormais elles aussi intégrées à ma vie quotidienne. L’important pour moi est ce que je vis pendant mes sessions et les effets que j’en ressens les jours suivants. Je n’ai plus besoin de faire monter le pression ; elle est élevée en permanence !

Bon cheminement @epicurien99.